Ressources, instruments et systèmes de paiement bancaires

513 mots 3 pages
La relation inflation – chômage et l’élaboration d’une théorie de l’offre globale

1. LA COURBE DE PHILLIPS ET LA SYNTHESE NEOCLASSIQUE Le paradigme keynésien qui prévaut jusqu'à la seconde moitié des année 60 et qui est connu sous le vocable de “ synthèse néoclassique ” reprend les éléments d'analyse suivants: a) Le modèle IS-LM conduit à construire une fonction de demande agrégée qui lie P et le revenu réel y. b)Les prix et les salaires rigides et les imperfections de marché un changement de demande induit une modification de l'offre des firmes c) La formation des prix par les entreprises obéit à une procédure de mark up. Le taux d'inflation des salaires ω est égal au taux d'inflation des prix π.

1

y = yd (g, t, Ms, P) ω = α(U* - U) π.= ω

IS -LM Forme linéaire de la courbe de Phillips Mark up

Le marché du travail ne détermine pas l'output et l'emploi qui sont fixés par la demande yd , mais le taux d'inflation des salaires

La synthèse néoclassique
P Fonction de demande globale Z A U Courbe de Phillips U* B yd

UL ω=π π* Fonction de production

2

L'enseignement essentiel de politique économique:
Le gouvernement a un rôle à jouer face a une chute de la demande du secteur privé. De même en acceptant un taux d'inflation plus élevé, il peut réduire le chômage au dessous du niveau donné par le marché. Ce modèle semble bien fonctionner jusqu'en 1965

Toutefois il est incohérent ou suppose un comportement irrationnel des travailleurs

P

La synthèse néoclassique

Fonction de demande globale Z

w

wH E

wL U U*

A

B yd

Ns

Nd

UL Fonction de production ω=π π* Courbe de Phillips

3

En réponse à cette objection, on va évoquer l'illusion monétaire lié à l'inflation salariale. Les travailleurs croient à une hausse des salaires réels parce qu’il prennent mal en compte l'inflation des prix associée à celle des salaires nominaux.

Cette hypothèse est difficilement tenable car tôt ou tard, ils finiront par percevoir

en relation

  • Zaza
    15140 mots | 61 pages
  • Systeme monétaire et financier
    3060 mots | 13 pages
  • La monnaie et ses mécanismes
    6063 mots | 25 pages
  • Monnaie
    5779 mots | 24 pages
  • Orientations generales pour le developpement d'un sysytemes national de paiement
    45042 mots | 181 pages
  • Algérie face à la mondialisation
    24065 mots | 97 pages
  • Operation bancaire
    19813 mots | 80 pages
  • Système bancaire
    8527 mots | 35 pages
  • Institution et politique monétaire
    8344 mots | 34 pages
  • Economie monétaire et financiere
    15482 mots | 62 pages