resume de texte

495 mots 2 pages
Le 13 juillet 2001, le Comité international olympique choisira la ville hôtesse des Jeux olympiques d’été en 2008. La candidature de Pékin serait l’une des mieux placées face à ses concurrents Istanbul, Toronto, Osaka et Paris. Au regard de l’esprit olympique, symbole de liberté et de justice, Reporters sans frontières, Solidarité Chine et le Comité de soutien au peuple tibétain trouvent inacceptable de laisser à la Chine le soin d’organiser ces jeux.

Bien que depuis 20 ans leur pays s’ouvre, seule une minorité de Chinois ont vu leur sort s’améliorer. La Chine constitue un pays instable et répressif : instable du fait de diverses révoltes paysannes et ouvrières, répressif pour éviter une explosion sociale que les certains experts prédisent. Les Chinois sont ainsi privés de leurs libertés d’association, d’expression, de mouvement et de culte. La répression, en particulier depuis le massacre de la place Tienanmen, se traduit par des exécutions de militants démocrates, l’emprisonnement d’internautes, la destruction de lieux de culte au Tibet, des programmes de rééducation mentale dans des camps. Les Jeux pourraient donner lieu à des déplacements de population et à un « nettoyage social » aux alentours de Pékin.

Le futur dirigeant probable de la Chine, Hu Jintao, connu pour ses positions nationalistes et anti-occidentales, pourrait utiliser les Jeux à des fins de propagande idéologique. La population ne dispose pas d’une information pluraliste et le travail des journalistes, même étrangers, n’est pas aisé : on est en droit de s’interroger sur les tensions que créera la présence de milliers de journalistes à l’occasion des Jeux. Il en va de même sur les communications par Internet régies par des lois très strictes dont sportifs et journalistes pourraient être aussi victimes.

Le phare médiatique que constituent les Jeux olympiques pourrait favoriser des attentats de la part d’opposants au régime. Les séparatistes du Xinjiang se radicalisent malgré la répression et

en relation

  • LE RESUME DE TEXTE
    997 mots | 4 pages
  • Résumer de texte
    1487 mots | 6 pages
  • Résumé de texte
    454 mots | 2 pages
  • Résumé du texte :
    252 mots | 2 pages
  • Resumé de texte
    307 mots | 2 pages
  • Résumé texte
    286 mots | 2 pages
  • Résumé de texte
    505 mots | 3 pages
  • Résumé de texte
    291 mots | 2 pages
  • Résumé de texte
    406 mots | 2 pages
  • Résumé du texte argumentatif
    5115 mots | 21 pages