RESUME SUR L ILE DE LA FEE DE MONTESQUIEU

304 mots 2 pages
« L’île de la fée », EDGAR POE

Récit à la première personne : le narrateur est un personnage de l’histoire.

La nouvelle commence sur une réflexion autour de la musique
Le personnage est dans la contemplation lyrique et le personnage est solitaire et référence à un ouvrage inventé par Edgar Poe
Paysage gothique
La nature devient une personne vivante personnification
Image du cercle présente dans la nouvelle
Élément fantastique : la contemplation est comparée à une « vision » : cette comparaison et la personnification sont des indices qui nous amènent dans la rêverie du personnage. La phrase qui nous entraîne dans cette rêverie est : « La rive et son image étaient si bien fondues que tout semblait suspendu dans l’air ». Puis, certaines phrases nous montrent qu’il s’agit de l’imagination du personnage
L’eau transparente devient un miroir pour la rêverie.
Ce miroir permet la création de deux mondes
- l’ouest :le jardin ensoleillé . Le narrateur mélange des éléments de l’air et de la terre la lumière traduit la joie
- l’est :opposition au soleil
Ces deux mondes s’opposent l’un est illuminé, l’autre est dans la pénombre.
C’est entre ces deux mondes qu’apparaît le « rendez-vous des fées ». D’un côté, il y a la lumière lorsque les fées se rencontrent et de l’autre il y a la pénombre quand les fées meurent.
Le parcours de la fée représente le cycle de la vie : la naissance avec le soleil et la mort avec le coucher de soleil. En effet quand la fée passe dans l’obscurité, elle devient « plus faible » ; avec « plus de chagrin » et devient « plus indistincte ».
La contemplation du personnage l’entraîne dans une rêverie dans laquelle il imagine deux mondes : l’un lumineux où se rencontrent les fées et l’autre plus sombre où les fées disparaissent. Le cycle de la vie des fées représente le début de la rêverie et la fin de la rêverie.

en relation

  • A premiere vue
    7251 mots | 30 pages
  • Exemples chronologiques du genre littéraire du roman (bac français)
    4974 mots | 20 pages
  • Littérature française: aperçu
    13330 mots | 54 pages
  • Histoire littéraire 18eme
    10990 mots | 44 pages
  • Annales argumentation
    20990 mots | 84 pages
  • Francais
    32571 mots | 131 pages
  • La litterature française au xviii siècle
    11664 mots | 47 pages
  • marivaux
    46375 mots | 186 pages
  • Livre du professeur 2nd terre littéraires
    176047 mots | 705 pages
  • L'amour
    119158 mots | 477 pages