Resumer de mankiw "refresher course in macro"

2148 mots 9 pages
Mankiw, « A quick refresher course in macroeconomics », Journal of economic literature, Vol 28, No. 4 (1990).

L’auteur explique que la macroéconomie a beaucoup évolué ces 20 dernières années, mais que ces changements théoriques n’ont pas eu d’impact sur la macroéconomie appliquée. En effet, le modèle IS-LM augmenté de la courbe de Phillips reste le plus utilisé dans la presse et par les dirigeants pour interpréter les questions de politique économique. Le fait que les évolutions des modèles soient si peu utilisées dans la pratique permet de supposer qu’elles n’ont qu’une faible utilité pour la macroéconomie appliquée.

En comparant la macroéconomie à l’astronomie, l’auteur montre que les récentes évolutions des modèles économiques permettent une meilleure compréhension de l’économie, tout comme la suggestion d’un système héliocentrique par Copernic a permis une meilleure compréhension du mouvement des planètes. Mais toutes ses recherches ont abouti après sa mort. Ainsi, en macroéconomie, les récentes avancées théoriques n’auront sans doute pas une grande importance dans un futur proche, mais à long terme, elles permettront sans doute de changer radicalement la façon de penser des économistes concernant l’économie et les politiques économiques. Jusqu’aux années 70, la relation inversée entre inflation et chômage de la courbe de Phillips se vérifiait empiriquement. Mais à partir des années 70 elle n’est plus vérifiée, en effet, le taux de chômage et l’inflation ont augmenté simultanément sur cette période. C’est donc la fin du consensus. Ceci est expliqué par le fait qu’il y aurait un écart trop important entre les principes microéconomiques et la pratique macroéconomique. La plupart des recherches en macroéconomie ont essayé de régler les problèmes qui ont conduit à l’effondrement du consensus en construisant des modèles macroéconomiques avec des fondements microéconomiques. L’auteur a classé les développements macroéconomiques en 3

en relation

  • dissertation
    77691 mots | 311 pages
  • Cournot et bertrand
    72728 mots | 291 pages