Resumer richard sennett "ce que sait la main " chap.3 machine

1030 mots 5 pages
L'encyclopédie dont Diderot est le principal maitre d'oeuvre avec d’Alembert paru entre 1751 et 1772 en 35 volumes.
L' encyclopédie décrit en mots et en image comment se faisaient les choses pratique et proposait des moyens de l'améliorer.
L'encyclopédie serait un moyen selon Sennett d'accentuer l'idée de bien travailler sans autre but et fait de l’artisan l’emblème des lumières.
L'encyclopédie est d’abord un moyen de payer ses dettes. Il doit traduire l'ouvrage d'Euphraim Chambers, Universal dictionay art and science ou appelé Cyclopédia. Cette encyclopédie était destiné au mondain voulant placer quelques phrases dans les conversations de salon. On les appelaient les virtuoses ( Ephraime lui même virtuose . Virtuose signifie à l'époque amateur et curieux des choses).
Cette traduction l'ennuyant il s'en détache très vite et fait appelle à des collaborateurs pour approfondir les articles.
L'encyclopédie place les taches manuelles aux même plan que les labeurs de l'esprit. C'est aussi une critique de la monarchie et de l'ordre social de l'époque basé sur l'hérédité. ( ordre alphabétique permet d'organiser les articles de manière éthique sans jument de valeur et permet par des hasards heureux de se moquer du roi .
Les planches participes aussi a la dévalorisation de la bourgeoisie avec l'exemple de la servante et de sa maitresse. La maitresse meurt d'ennuis pendant que sa servante la coiffe et affiche une sérénité et rayonne d’énergie.(planche introuvable ?) .
L'encyclopédie fait sortir les lecteurs d'eux même pour les fairent entrer dans la vie des artisans. Principe de l’empathie et la sympathie. La sympathie extérieur d’ailleurs était un jeu à la mode à l'époque dans les salons . Les gens incarné une figure célèbre et ce comporté comme elle. Les illustrations force donc le lecteur à entrer dans un monde ou règne la satisfaction et la sérénité du travail.Dans l'antiquité le travail était comme un combat héroïque. Les compétences techniques des dieux étaient

en relation

  • L'encyclopédie
    1771 mots | 8 pages
  • L'encyclopedie
    431 mots | 2 pages
  • Présentation de l'encyclopédie
    282 mots | 2 pages
  • Encyclopédie des lumières
    1253 mots | 6 pages
  • encyclopédie
    529 mots | 3 pages
  • L'encyclopedie
    2317 mots | 10 pages
  • L'encyclopédie
    371 mots | 2 pages
  • Encyclopédie
    838 mots | 4 pages
  • L'encyclopédie
    1567 mots | 7 pages
  • FLO ETUDIANT
    418 mots | 2 pages