Revenu et taux d'épargne

2036 mots 9 pages
Corrigé bac blanc Économie – Droit session 2008

Première partie
Analyser et exploiter une documentation économique
En vous aidant de vos connaissances et des annexes 1 et 2, répondez aux questions suivantes.
1. Comment détermine-t-on le revenu disponible des ménages ? Revenu disponible des ménages = Revenus primaires des ménages – Impôts – Cotisations sociales + Prestations sociales 2. Quelles sont les modalités du calcul du taux d’épargne des ménages ? – Le taux d’épargne des ménages est la part du revenu disponible qui est consacrée à l’épargne. Épargne Taux d’épargne des ménages = Revenu disponible – Le taux d’épargne des ménages est la somme du taux d’investissement immobilier (ou taux d’épargne non financière des ménages, qui est mesuré par le rapport entre l’achat de logement et/ou les achats de biens de production pour l’entreprise individuelle et leur revenu disponible) et du taux d’épargne financière (le taux d’épargne financière des ménages est le rapport entre la capacité de financement des ménages et leur revenu disponible). 3. En comparant les différentes courbes de taux, expliquez les raisons de la baisse du taux d’épargne ces dernières années. Le taux d’épargne recule, passant d’environ 17 % en 2002 à un peu plus de 15 % en 2004 (16 % en 2003). Depuis 2002, la baisse du taux d’épargne des ménages s’explique par la baisse du taux d’épargne financière puisque le taux d’investissement immobilier est resté stable. Les ménages puisent dans leur épargne pour augmenter leur dépense de consommation. La capacité de financement des ménages se réduit, en 2004, pour la 3e année consécutive. Leur taux d’épargne financière s’établit à 6 % en 2004, après plus 8 % en 2002 et plus de 6,5 % en 2003. 4. Pourquoi assiste-t-on à une opposition entre le ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie (Bercy) et la Banque de France à propos de l’endettement des ménages ? Présentez les deux points de vue. La Banque de France et le ministère de l’Économie, des

en relation

  • Evolution de l'épargne depuis 1945
    3647 mots | 15 pages
  • Alfred de musset
    4288 mots | 18 pages
  • etre ouvrier
    613 mots | 3 pages
  • l'epargne
    4236 mots | 17 pages
  • L'epargne
    1328 mots | 6 pages
  • Les déterminants de l'épargne
    2424 mots | 10 pages
  • L'épargne
    1889 mots | 8 pages
  • Les déterminants de l'arbitrage consommation/épargne dans la théorie économique.
    2313 mots | 10 pages
  • Epargne
    2417 mots | 10 pages
  • Determinants epargne
    1199 mots | 5 pages