Revision bac

2730 mots 11 pages
Analyser un poème
La méthode d’analyse proposée n’est bien entendu pas la seule méthode pour analyser un texte poétique ! Elle offre cependant le mérite d’être d’abord à l’écoute du langage du poète. Il faut savoir, en effet, qu’un poète se sert avant tout d’une langue particulière qui n’a aucun rapport avec le langage de la prose. Je pense alors qu’il convient, par respect pour le poète, d’analyser au préalable ce langage. Par la suite, nous pourrons découvrir les divers sens du poème. Par boutade, je dis souvent que le poète n’a pas d’abord quelque chose à dire ! Car si son intention était de transmette avant tout un message, il lui suffirait d’écrire en prose !
L’article comprend deux parties. La première partie offre un apprentissage théorique sur la méthode utilisée. La deuxième, quant à elle, permet de mettre en pratique les notions théoriques à travers l’étude d’un poème de Paul Verlaine. | |
|1) LA THÉORIE |
| |
|A) INTRODUCTION AU PRINCIPE D’ÉQUIVALENCE |
| |
|1) Nous pouvons constater que le langage poétique est basé en grande partie sur le mécanisme de répétition. |
|Le texte poétique est en effet construit sur un certain nombre de répétitions que l’on peut appeler « équivalences ». Mais il ne |
|faudrait pas se méprendre sur le sens du mot « équivalences » qui fait référence non seulement à des éléments identiques, mais aussi à |
|certaines ressemblances. Il faut donc savoir que le mot « équivalent » ne veut pas toujours dire «

en relation

  • REVISIONS BAC
    296 mots | 2 pages
  • Révisions bac
    1536 mots | 7 pages
  • Revisions bac
    3655 mots | 15 pages
  • Révision pour le bac
    823 mots | 4 pages
  • Révision Bac
    723 mots | 3 pages
  • Revision bac
    402 mots | 2 pages
  • Revision bac
    4937 mots | 20 pages
  • Revision bac
    250 mots | 1 page
  • Bac revisions
    847 mots | 4 pages
  • Révisions du bac
    4893 mots | 20 pages