Revolte

342 mots 2 pages
"Qu'est ce qu'un homme révolté ? un homme qui dit non", affirme Albert Camus, dans son essai intitulé L'Homme révolté. Pensez-vous que la littérature doive nécessairement exprimer une forme de révolte ?
J'en ai donc déduis la problématique suivante : La révolte est-elle nécessaire à l'écriture d'une oeuvre littéraire ?
Et ai commencé le plan didactique suivant:
I) Nécessité d’une révolte pour écrire une œuvre littéraire
1) Dénoncer les problèmes d’une société pour faire réagir. (Exemple avec Hugo et son discours à l'assemblée )
2) Donner la parole à ceux qui ne l’ont pas.(Exemple avec Germinal de Zola)
3) La révolte, un engagement.(Pas d'exemple)
II) Ecrire pour l’art : Le parnasse
Par contre, je n'ai pas vraiment d'idée concernant le grand II.
Donc : A votre avis, suis-je sur le bon "chemin" ? Avez-vous des idées pour l'écriture de ce grand II ? et enfin : Avez- vous quelques exemples qui pourrait coller à ce plan ?
Je vous remercie d'avance.
2livre9506/01/2013 à 16:28
Pourquoi utilisé le parnasse pour répondre à ce sujet ?
Révolte : texte d'Hugo (poème...) qui incite le peuple à prendre les armes : exemple :
France ! à l'heure où tu te prosternes
France ! à l'heure où tu te prosternes,
Le pied d'un tyran sur ton front,
La voix sortira des cavernes
Les enchaînés tressailleront.
Le banni, debout sur la grève,
Contemplant l'étoile et le flot,
Comme ceux qu'on entend en rêve,
Parlera dans l'ombre tout haut ;
Et ses paroles qui menacent,
Ses paroles dont l'éclair luit,
Seront comme des mains qui passent
Tenant des glaives dans la nuit.
Elles feront frémir les marbres
Et les monts que brunit le soir,
Et les chevelures des arbres
Frissonneront sous le ciel noir ;
Elles seront l'airain qui sonne,
Le cri qui chasse les corbeaux,
Le souffle inconnu dont frissonne
Le brin d'herbe sur les tombeaux ;
Elles crieront : Honte aux infâmes,
Aux oppresseurs, aux meurtriers !
Elles appelleront les âmes
Comme on appelle des guerriers !

en relation

  • La révolte
    1230 mots | 5 pages
  • La révolte
    1185 mots | 5 pages
  • Le revolté
    1617 mots | 7 pages
  • Revolte
    1212 mots | 5 pages
  • Revoltes
    864 mots | 4 pages
  • Revolte
    700 mots | 3 pages
  • Révolte
    284 mots | 2 pages
  • Révolte
    327 mots | 2 pages
  • La revolte
    1530 mots | 7 pages
  • Révolte
    909 mots | 4 pages