Revue de presse

3026 mots 13 pages
RedBull STRATOS

Le saut de Felix Baumgartner a été vu par des dizaines de millions de téléspectateurs. C’est un bon coup de pub pour RedBull ?
Oui. Un seul chiffre pour prendre la mesure de cet exploit. Sur la chaîne créée par Red Bull sur youtube, l’événement a été vu en direct par 8 millions d’internautes.C’est 16 fois plus que la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Londres qui détenait le précédent record en la matière. 600 000 Abonnés sur facebook sur la page redBull Stratos. 250 000 abonnés sur twitter. Pendant le saut, on a dénombré 2.000 tweets par seconde. Sans parler des chaînes de télévision qui partout dans le monde ont diffusé des images de l’exploit de Félix Baumgartner. Le tout accompagné de commentaires élogieux. BFM TV a battu son record d'audience avec 1,7 million de téléspectateurs à 20 heures. Je n’ai pas souvenir d’avoir déjà vu un contenu audiovisuel sponsorisé qui draine une telle audience, à la fois sur le plan quantitatif et qualitatif. Songez aux commentaires que cet exploit a générés ne serait-ce que parmi la communauté des spationautes. Red Bull a pris un risque, on aimerait que d’autres annonceurs soient aussi courageux.
Quel risque ?
Felix Baumgartner aurait pu se crasher. Mais c’est dans l’ADN de Red Bull. Cette marque creuse depuis des années le sillon des sports extrêmes. Elle a surtout compris la différence entre la publicité classique - ce que nous appelons dans notre jargon le pay media – et la production de contenus qui n’ont pas besoin d’acheter de l’espace publicitaire dans les médias pour être vus. C’est ce que nous appelons le "earned media".
La presse autrichienne estime à 50 millions d’euros le coût de ce saut historique. A-t-on déjà vu des films publicitaires aussi onéreux ?
Je pense que cela a coûté plus cher que cela. On est à des niveaux d’investissements sans précédent. Mais c’est normal. Une marque qui peut toucher les 80% des habitants de la planète ayant accès à internet doit admettre qu’investir

en relation

  • Revue de presse
    687 mots | 3 pages
  • Revue de presse
    2269 mots | 10 pages
  • Revue de presse
    519 mots | 3 pages
  • Revue de presse
    415 mots | 2 pages
  • Revue de presse
    758 mots | 4 pages
  • Revue de presse
    2453 mots | 10 pages
  • Revue de presse
    568 mots | 3 pages
  • Revue de presse
    692 mots | 3 pages
  • Revue de presse
    773 mots | 4 pages
  • Revue de presse
    1717 mots | 7 pages