Rhrd

Pages: 3 (551 mots) Publié le: 10 octobre 2012
Peter Lauer entrevue avec l'homme sans-abri, 48, les nuits froides à Hambourg, les cafards et le principe de l'oignon
SPIEGEL: Vous êtes berbère sept ans, pendant un an à Hambourg. Où dormez-vousmaintenant?
LAUER MAN:. Sur la route, à l'entrée de Kaufhof à la station
SPIEGEL: Ces derniers jours, les températures la nuit tombée à moins 19 degrés Celsius. Trouver pas plus chaud endroit pourdormir?
MAN LAUER: Bien sûr, il y avait l'. Je pouvais rester à l'abri sans-abri ou dans des conteneurs de la diaconie. Mais je vis avec mon ami Renate. Et ensemble, nous ne pouvons pas entrer dans lelogement, ou nous allons travailler avec d'autres personnes entassées dans une salle de moisi dans laquelle grouillent de cafards. Comme vous vous réveillez le matin, vos affaires sont volées. Ce n'estpas pour nous.
SPIEGEL: Est l'envie d'être ensemble ne vous coûter la vie dans ce froid?
LAUER MANN: Oui. Nous avons chacun deux sacs de couchage, nous tirons les uns des autres, y compris un tapisde camping, environ trois couvertures épaisses. Et puis nous mettons côte à côte. Les vêtements de la journée nous partons, bien sûr. Il fait froid que lorsque l'on doit se rendre à la salle de bainpendant la nuit.
SPIEGEL: Quand vous allez au lit alors?
MAN LAUER: Pas dix heures du soir. Jusque-là, le magasin est trop de choses. Les boutiques sont maintenant encore ouvert jusqu'à huit. Laplupart du gardien apporte après l'heure de fermeture autour d'un café ou un thé. Après quelques bières, alors vous pouvez vous endormir.
SPIEGEL: le gardien vous jette hors du lit le matin aussi?
MANLAUER: Jusqu'à l'entrée, on va être long sur les jambes. A 5-30 la nuit est terminée. Nous voulons nettoyer notre lieu lorsque les clients viennent. Nos choses que nous apportons dans le casierstation. Chez McDonald, il est alors le premier café et plus tard, dans l'église des sans-abri, on peut prendre le petit déjeuner et se laver.
SPIEGEL: Alors vous debout toute la journée sur la route et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !