Richesse des nations, smith. faculté d'échanger et division du travail

Pages: 9 (2168 mots) Publié le: 27 avril 2010
Sujet : En vous basant sur une analyse rigoureuse des quatre premiers chapitres du Livre I de la Richesse des Nations d’Adam Smith, vous répondrez à la question suivante : quelles sont les relations entre la faculté d’échanger et la division du travail ?

Le terme « économie » existe depuis longtemps mais à chaque époque les différents auteurs lui donnent des définitions qui leur sontpropres. D’ailleurs même l’objet d’étude de l’économie n’a jamais été unique pour personne, chacun comprenait l’économie à sa façon et l’étudiait donc de manière différente. C’est ainsi qu’au 18ème siècle les auteurs du courant classique définissent l’économie comme la science de la richesse. Pour Adam Smith, un des auteurs les plus importants de ce courant, l’économie est une branche de la sciencede l’Homme et l’économie politique a deux objectifs essentiels : enrichir à la fois le peuple et le souverain. On en vient donc à un objectif commun des sciences économiques : l’enrichissement. Mais pour proposer un mécanisme permettant d’enrichir la société, il faut tout d’abord déterminer ce qu’est réellement la richesse, comment elle se forme et comment elle se répartit. Les hommes savantsseront donc amenés à étudier la société, les comportements des individus la composant car la richesse est ce quelque chose qui a de la valeur aux yeux de chacun, que chacun souhaite posséder. Dans la Richesse des nations, son ouvrage le plus célèbre, Adam Smith tente de déterminer ce qui permet l’enrichissement de la nation et l’accroissement des richesses de celle-ci. D’après lui, la divisiontechnique et sociale du travail serait à l’origine de l’augmentation du produit annuel du travail, c’est à dire de la richesse. Or cette séparation des tâches professionnelles ne peut être réalisée que si les individus d’une même société se mettent d’accord à échanger les produits de leurs productions respectives. Ceci nous mène donc à se demander sur la nature des liens qui existent entre la faculté desHommes à échanger des biens ou services et la division du travail, décrite par Smith, dans le processus d’enrichissement de la nation. Dans ce même ouvrage, la Richesse Des Nations, Adam Smith propose une définition et une caractérisation de ces relations. Dans une première partie, nous montrerons que cette faculté à troquer et échanger est ce qui a permis l’apparition de la division du travail.Et dans une seconde partie, nous verrons que la même faculté d’échanger définit également la limite du développement de la division du travail et donc de l’accroissement des richesses.

Dans cette première partie nous allons voir que la faculté d’échanger se trouve être à l’origine de la division du travail dans les sociétés avancées et permet donc à chacun de se spécialiser dans uneactivité particulière.
Comme l’écrit Adam Smith, les hommes ont un certain « penchant naturel » aux échanges et c’est ce penchant qui les pousse à trafiquer, à « faire des échanges d’une chose pour une autre ». Smith décrit cette qualité naturelle des Hommes , contrairement à d’autres auteurs, comme une conséquence de l’usage de la parole et non une faculté innée des Hommes. D’après le principede sympathie de Smith, les êtres humains étant les seuls dotés de parole seraient donc naturellement enclins à vouloir persuader et convaincre les autres tout en cherchant leur approbation. L’échange est donc la conséquence du désir de persuader l’autre. D’autre part l’échange permet aux Hommes de survivre. Les humains ont des désirs et besoins qui ne cessent de croître au fur et à mesure de leurévolution et s’ils n’échangeaient pas ils seraient obligés de satisfaire ces désirs par leurs propres moyens. Or ceci devient très vite insurmontable, les Hommes sont donc tout simplement contraints à recourir à l’aide des autres et donc au troc. Car la bienveillance n’est pas une qualité principale de l’Homme et il est prêt à aider ses semblables seulement s’ils lui assurent de pouvoir lui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Adam smith, la richesse des nations
  • Adam smith et la division du travail
  • La division du travail selon smith
  • La division du travail smith
  • Smith origine division du travail
  • La division du travail chez smith
  • La division du travail selon Adam Smith
  • Adam smith : définition de la division du travail

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !