Rien désolé

Pages: 7 (1588 mots) Publié le: 9 janvier 2014
Le théâtre se destine au spectateur, à celui qui regarde la pièce, celui pour qui la pièce a été écrite et donnée. Paradoxalement, face au dramaturge et au metteur en scène, il ne participe pas directement à l’acte créateur, il est dans une forme de passivité dont témoigne la distribution physique de l’architecture du théâtre. Pourtant, le théâtre a depuis longtemps donné naissance à desmodalités qui lient le spectateur à l’acteur, aussi, dans quelle mesure est-il partie prenante de la représentation théâtrale ?

Pour aborder ce problème, nous montrerons dans un premier temps comment le théâtre est fondé sur une certaine implication du spectateur. Nous dégagerons dans un second temps les barrières qui se maintiennent entre le spectateur et la pièce.

Le théâtre, un art destiné aupublic

Le théâtre est la mise en scène d’un texte qui cherche autant à appréhender les hommes d’une époque particulière que de donner à voir l’image, ou plutôt le reflet, de cette représentation. « La scène est une image du monde où jouent les spectateurs » disait Edward Bond. En ce sens, le théâtre est toujours destiné à nous parler de nous-mêmes, dans la médiation continuelle qu’accomplit lemetteur en scène entre un texte et une époque particulière.

Molière par exemple, qui assumait autant l’écriture que la mise en scène, dans Le Bourgeois gentilhomme, nous dresse le portrait d’un personnage illustrant les mœurs et les habitudes de la société bourgeoise de son époque. Il s’agissait alors d’une appréhension, du regard du démiurge restitué par un jeu de miroir au spectateur, quipouvait souvent se reconnaître dans la caricature donnée par Molière.

Il y a ainsi toujours un jeu d’identification entre les personnages d’une pièce et un public particulier, mais pas sur le mode de l’intellectualisation du déchiffrement de l’œuvre. C’est ce que veut donner à voir le débat qui oppose Dorante au Marquis, l’œuvre théâtrale ne s’appréhende pas avec des notions galvaudées etappliquées à tout va. Le théâtre intègre le spectateur par les émotions, par les affects.

En effet, si la représentation n’offre pas la même temporalité que la lecture d’un roman, elle réussit à réduire la distance qui sépare l’homme de la rue de l’œuvre par sa capacité à toucher nos émotions. Spatialisée, la pièce écrite s’incarne en êtres, en décors, en scènes suspendues, répercutant sur le publicdes émotions. Dans cette projection théâtrale, c’est une certaine catharsis qui se réalise, une purgation de nos passions.

Mais le théâtre s’adresse aussi au public, quand Dorante dit « Apprends, Marquis, je te prie, et les autres aussi, que le bon sens n’a point de place déterminée à la comédie ». Cette phrase est autant destinée au personnage jouant sur la scène qu’au public. En s’adressantde la sorte au public, il s’agit de porter jusqu’au destinataire une conception de « ce que doit être » le spectateur.

Ce procédé repose sur la double énonciation, une modalité qui fonde le théâtre, les répliques peuvent être destinées à un personnage et au public. Molière en fit grandement usage, on la retrouve dans les scènes ou un comédien est caché, alors que le public perçoit la doubleénonciation : par exemple, quand Dorine demande à Orgon de se cacher pour écouter les avances que lui fait Tartuffe. Un autre exemple, plus tragique, que nous pourrions citer se retrouve dans Shakespeare, lorsque Polonius se cache derrière ce rideau où il est pris pour « un rat » par Hamlet.

Le public est continuellement pensé, par le texte et par le metteur en scène. En amont, comme on l’a vu,mais parfois même dans l’après représentation, le théâtre peut devenir une forme de réponse faite au public. C’est dans ce sens qu’il faut comprendre L’École des femmes, et La critique de l’École des femmes. Par un procédé de théâtre dans le théâtre, Molière construit une intrigue dans un après la pièce. L’identification du public est facilitée : « Depuis quatre jours, fait presque l’entretien...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rien a mettre desoler
  • Désolé ce n'est pas un doc de français mais je n'ai rien à mettre et il faut que je m'inscrive
  • Désolé
  • Désolé
  • desole
  • Desole
  • Je suis désolé
  • Désolé

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !