Rien n'est aussi dangereux que la certitude d'avoir tjs raison

789 mots 4 pages
Dissertation :
« Rien n’est aussi dangereux que la certitude d’avoir toujours raison. »

« Toi, tu n’écoutes jamais l’avis des autres, tu veux toujours avoir raison ». Voilà le genre d’affirmation que j’entends souvent dans les conversations et qui déclenche toujours des discussions et même parfois des querelles entre les interlocuteurs. C’est sans doute cette volonté de l’homme d’avoir toujours raison qui inspira François Jacob, prix Nobel de médecine en 1965, lorsqu’il écrivit dans son ouvrage « Le jeu des possibles » : « Rien n’est aussi dangereux que la certitude d’avoir toujours raison ». Quel est le danger dont parle François Jacob ? Sur quoi a-t-il voulu attirer notre attention ? La certitude d’avoir raison est-elle toujours néfaste ? N’est-elle pas parfois favorable ou bienfaisante ?

Tout d’abord, définissons les mots essentiels de cette citation.
Le danger exprime souvent un risque physique : accident de voiture, attentat, guerre, etc. Il est utilisé ici dans un sens plus large. La certitude, quant à elle, se définit selon le dictionnaire Larousse comme un fait, une opinion sur lesquels on n’a aucun doute, dont on est certain. En premier lieu, la certitude a fait à travers les siècles de nombreux dégâts tant en vies humaines qu’en matériels. Le cas d’Hitler en est un exemple. Celui-ci a poussé tellement loin ses certitudes qu’il a organisé un véritable génocide. Il a même réussi à amener le peuple à penser comme lui grâce notamment à sa forte propagande. L’idéologie d’Hitler a provoqué le massacre d’un nombre élevé de personnes qu’il appelait les inutiles (juifs, homosexuels, etc.). De même, estimer qu’on a toujours raison bloque la construction de notre pensée. Elle nous empêche aussi d’écouter l’avis ou l’opinion des autres. Croire qu’on a raison, c’est affirmer que l’autre a tort et qu’on ne veut même pas l’écouter. Cette attitude est dangereuse car très vite, on

en relation

  • Analyse d'essai
    9767 mots | 40 pages
  • Philosophie politique
    10902 mots | 44 pages
  • La raison et la morale
    5772 mots | 24 pages
  • Droit des suret s
    12391 mots | 50 pages
  • Systeme politique
    16907 mots | 68 pages
  • Social
    8969 mots | 36 pages
  • Cours droit des sureté
    57150 mots | 229 pages
  • pour un commerce mondial plus juste
    37275 mots | 150 pages
  • Blaise pascal, un moraliste.
    9012 mots | 37 pages
  • Introduction au droit penal
    25333 mots | 102 pages