Rien

3576 mots 15 pages
Pascal Brunot Mai 2001
Somair Kapoor
Olivier Lareynie
Nicolas Simoneau

Application de gestion des dons mobiliers pour l’association
« Les Petits Frères des Pauvres ».

Rapport d’Analyse - Conception

[pic] [pic]
Table des matières

1. ANALYSE 4 1.1. Rappel du Cahier des Charges – Choix des Classes – Rôle de chaque classe 4 1.1.1. Module « Gestion des propositions de dons » 4 1.1.2. Module « Gestion des stocks » 6 1.2. Graphique des relations entre les classes 9 1.3. Prévision d’interface graphique 10 1.3.1. Module Fichier 10 1.3.2. Module Gestion des Offres 10 1.3.3. Menu Ventes 12 1.3.4. Module Etat des stocks 12 1.3.5. Module « Rechercher » 14 1.3.6. Module « Statistiques » 15 1.3.7. Module « Fichier » 15
2. CONCEPTION 16 2.1. La base de données 16 2.1.1. Architecture globale 16 2.1.2. Conception des tables 17 2.2. Détails des méthodes et commentaires 19 2.2.1. La classe Offre 19 2.2.2. La classe Entrepot 21 2.2.3. La classe VenteBiannuelle 22 2.2.4. La classe DepotVente 22 2.2.5. La classe Personne 22 2.2.6. La classe Tiers 23 2.2.7. La classe Adherent 23 2.2.8. La classe Objet 24 2.2.9. La classe Dimensionne 24 2.2.10. La classe Adimensionne 25 2.2.11. La classe Table 25 2.2.12. La classe Cuisiniere 26 2.2.13. La classe Meuble 26 2.2.14. La classe Electromenager 27 2.2.15. La classe Base_de_donnees 27 2.3. Résumés UML des méthodes et variables de classe. 28

Préambule

Le rapport d’analyse/conception correspond à une analyse approfondie du cahier des charges qui conduit à des choix de structure du logiciel (classes, interface graphique, persistance).

La partie ANALYSE du rapport rappelle les points important

en relation

  • Rien sur rien de rien
    471 mots | 2 pages
  • Rien de rien
    786 mots | 4 pages
  • Rien de rien
    1042 mots | 5 pages
  • rien de rien
    35251 mots | 142 pages
  • Rien de rien
    660 mots | 3 pages
  • rien de rien
    2740 mots | 11 pages
  • Rien
    400 mots | 2 pages
  • Rien
    462 mots | 2 pages
  • Rien
    686 mots | 3 pages
  • rien
    400 mots | 2 pages