Rien

688 mots 3 pages
Cet article est une ébauche concernant la politique.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
L'attentisme est une attitude ou une politique consistant à différer une décision jusqu'à ce que la situation se précise. Le mot aurait fait son apparition lors de la Première Guerre mondiale mais son usage n'est attesté que depuis 1941.
Cet article en décrit les usages.
Sommaire [masquer]
1 Années trente
2 Années quarante
2.1 Attentisme et collaboration
3 Années soixante
4 Années postérieures à 1970
5 Notes et références
Années trente[modifier]

Devant la montée du fascisme et du nazisme dans les années 1930, les grandes démocraties ont adopté une ligne attentiste qui a permis à ces régimes de se consolider et de préparer la guerre. On a aussi reproché à Pie XII son attentisme face à la shoah.
Des notions voisines sont l'opportunisme et l'immobilisme, voire l'irrésolution ou la passivité.
Années quarante[modifier]

Attentisme et collaboration[modifier]
Henry Rousso propose diverses formes de comportements des français face à l'occupant durant la seconde guerre mondiale, l'éventail pouvant aller du "collaborationnisme" (le ralliement au national-socialisme) à la politique de l' "attentisme" (forme la plus modérée de la collaboration), les intermédiaires étant la "collaboration administrative" (ou économique), l' "accommodement" et le "moindre mal"1 .
Philippe Burrin qui s’intéresse à la façon dont les français ont réagi et se sont comportés face à l’occupation et vis-à-vis de l’occupant, propose trois notions pour qualifier les diverses attitudes : "accommodement" (au sein de laquelle il propose une variété de comportements ainsi que l'évolution dans le temps de cet accommodement), "raison d'État" et "engagement"2 .
On peut appliquer ces critères au cas de Léopold III qui n'est pas un collaborateur ordinaire. Son cas est différent de celui de Philippe Pétain même s'il y fait

en relation

  • Rien sur rien de rien
    471 mots | 2 pages
  • Rien de rien
    786 mots | 4 pages
  • Rien de rien
    1042 mots | 5 pages
  • rien de rien
    35251 mots | 142 pages
  • rien de rien
    2740 mots | 11 pages
  • Rien de rien
    660 mots | 3 pages
  • Rien
    686 mots | 3 pages
  • rien
    400 mots | 2 pages
  • Rien
    350 mots | 2 pages
  • Rien
    400 mots | 2 pages