Rien

426 mots 2 pages
Exposés sur les lumières :
La monarchie française et la révolution :

À la mort de Louis XIII, son fils Louis XIV n'a que quatre ans : la régence est exercée par la reine-mère Anne d'Autriche, et le gouvernement assuré par le cardinal Mazarin. Durant la minorité du roi, les factions se réveillent : la Fronde vient durement menacer le pouvoir monarchique, mais le camp royal remporte finalement la victoire. En 1661, après la mort de Mazarin, Louis XIV commence son règne personnel et fait de la royauté française le type accompli de la monarchie absolue. Le roi tient la haute noblesse sous un contrôle étroit et est absolument maître dans son royaume, concentrant entre ses mains tous les pouvoirs. La construction du château de Versailles, résidence permanente du roi et de la cour à partir de 1682, marque un apogée symbolique du prestige personnel de Louis XIV. À la mort de Louis XIV, son arrière-petit-fils Louis XV, âgé de cinq ans, lui succède. Durant la période dite de la Régence, sous l’autorité du duc Philippe d’Orléans, la France connaît une détente politique, mais également une grave crise économique .Après la mort du cardinal de Fleury, Louis XV souhaite gouverner lui-même, mais se lasse vite et abandonne dans les faits le pouvoir aux factions rivales. Les idées des Lumières tendent au discrédit des institutions traditionnelles et de l’autorité royale. Lorsque Louis XVI succède en 1774 à son grand-père Louis XV, il trouve un pays politiquement fort mais nécessitant de profondes réformes économiques et sociales .À la fin des années 1780 l’État est au bord de la banqueroute : Louis XVI convoque alors les États généraux, qui s’ouvrent le 5 mai 1789 à Versailles. Mais le contrôle de la situation échappe bientôt au roi : le 17 juin, le tiers état se proclame « Assemblée nationale ». La prise de la Bastille, le 14 juillet 1789, est considérée comme le véritable point de départ de la Révolution française. Bientôt dépassé par les mesures de l’Assemblée nationale, le

en relation

  • Rien sur rien de rien
    471 mots | 2 pages
  • Rien de rien
    786 mots | 4 pages
  • Rien de rien
    1042 mots | 5 pages
  • rien de rien
    35251 mots | 142 pages
  • rien de rien
    2740 mots | 11 pages
  • Rien de rien
    660 mots | 3 pages
  • Rien
    400 mots | 2 pages
  • Rien
    462 mots | 2 pages
  • Rien
    686 mots | 3 pages
  • rien
    400 mots | 2 pages