Rimbaud - le coeur supplicié

Pages: 5 (1166 mots) Publié le: 25 avril 2010
Le Cœur supplicié

Ce poème fut intégré a une lettre adressé à Izambard. Rimbaud, au début de celle-ci donne quelque indications à son destinataire qui peuvent, entre autre, nous éclairer sur l’analyse.

Dans cette brève introduction, Rimbaud incite le professeur à une ouverture d’esprit plus large, plus à même d’être réceptive et de découvrir les nouveautés, les originalités déviantes duconformisme habituel. EN cela, il lui propose de se dédouaner, ou plutôt l’impose de ne pas le prendre pour un élève « Vous n'êtes pas Enseignant pour moi. » Il incite Izambard à se dégager de ses habitudes professorales « Mais, je vous en supplie, ne soulignez ni du crayon, ni - trop - de la pensée ».
De peur de la non considération de son poème à l’aspect informe et déviant, au niveau professoraltout du mois, Rimbaud interprète son œuvre comme une fantaisie, peut-être à défaut d’être pure poésie. « Je vous donne ceci : est-ce de la satire, comme vous diriez ? Est-ce de la poésie ? C'est de la fantaisie ». Par fantaisie, il est possible d’entendre une forme nouvelle, voire exclusive, qui cherche avant tout à se distinguer des autres formes, ici poétiques, strictes. Un recours àl’imagination plus important qu’un recours aux règles plus ou moins statiques. Ici, il est possible de distinguer un Rimbaud plus à même de transcender les règles par sa « folie » adolescente qu’un poète désireux de se cantonner ou plutôt de s’infliger le règles en vigueur.

Le poème du Cœur Supplicié revêt donc une forme peu habituelle. En effet, l’agencement du poème témoigne assez bien de l’espritRimbaldien. La forme semble héritée du triolet soit une forme ancienne et instruite (Poème à forme fixe composé de huit vers sur deux rimes, de forme abaa-abab. ) ; tout en restant légère et enjouée. D’ailleurs, Rimbaud s’empare du côté trivial de manière poussé en déjouant tout les thème et le vocabulaire habituellement usité. Le côté choc de Rimbaud, transgressif, est encore une fois palpable autravers de ce Cœur Supplicié. Une certaine démonstration de la poésie Objective dont témoigne Rimbaud en début de lettre.

Première strophe :

Le titre, le Cœur supplicié témoigne en premier lieu de l’aspect dramatique, empoignant du texte. Le cœur, outre l’organe vital, le plus notable, signifiant du corps humain ; se trouve aussi désigner comme étant le coffre à sentiment, soit l’organe vitalpour le corps et donc pour l’esprit. En plus, le cœur peut désigner un mode de connaissance intuitif, personnel, qui se manifeste au-delà du rationnel « remonter au cœur ; avoir du cœur ; c’est le cœur qui parle etc… ». Cet partie du corps humain se voit confronter au supplice. Le supplice désignant la torture, l’implacable douleur qui entraîne de manière générale la mort. Le cœur apparaît donc enliaison avec les souffrances de l’enfer.

Le premier vers indique que l’auteur se trouve sur un bateau, un navire. Il se situe même « à la poupe » soit à l’arrière. A cet endroit son « triste cœur » qui nous renvoie de manière moins brute au titre du cœur supplicié, « bave à la poupe ». Ici, Rimbaud confronte des mots et thèmes tragiques la tristesse du cœur à des mots où expressions plustriviales comme « bave à la poupe ». Le terme baver peut même paraître vulgaire, dans un premier lieu pour sa signification propre, qui renvoie à la bave etc, mais encore face à la signification que prend se terme sur un navire, soit celle de vomir. Le centre vital et des émotions vomit donc littéralement sur ou depuis le bateau. De plus, il est possible de considérer que Rimbaud par l’intermédiaire duvomissement, traite le cœur de vulgaire organe, celui capable d’émettre des sécrétions. Pour exemple on peut penser à l’estomac, dont il est question plus loin dans « J'aurai des sursauts stomachiques ». Le vulgaire continue lorsqu’il est question de « caporal », outre la connotation militaire (que l’on retrouvera avec « troupe » entre autre) cela renvoie aux cigarettes bon marché du 19ème...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le coeur
  • le coeur
  • coeur
  • Au coeur
  • Le coeur
  • Le coeur
  • le coeur
  • Le coeur

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !