rin 1016 tn3 serie J

3319 mots 14 pages
LA RECONNAISSANCE ET LA RÉMUNÉRATION VARIABLE CHEZ LES TABACS GEMMA

Question 1 : Nommez les étapes de la démarche pour implanter un programme d’équité salariale chez Gemma. Justifiez votre réponse.

Dans un premier temps, selon La gestion de la rémunération, le processus d’établissement de l’équité salariale suit l’ordre suivant :
1. Déterminer le nombre de salariés et les obligations des employeurs;
2. Déterminer le nombre de programmes d’équité salariale;
3. Déterminer la composition et les rôles du comité d’équité salariale;
4. Déterminer les catégories d’emplois à prédominance féminine et les catégories d’emplois à prédominance masculine dans l’entreprise.
5. Choisir la méthode et les outils d’évaluation des catégories d’emplois et élaborer une démarche d’évaluation;
6. Afficher les résultats de la détermination des catégories d’emplois, du choix de la méthode, des outils et de la démarche d’évaluation;
7. Évaluer les catégories d’emplois;
8. Estimer les écarts et les rajustements salariaux;
9. Définir les modalités de versement des rajustements salariaux et afficher les résultats;
10. Verser les rajustements salariaux;
11. Maintenir l’équité salariale.

En ce qui concerne l’entreprise Gemma, nous nous centrerons d’avantages sur les étapes 4, 5, 7 et 9 qui selon la loi de l’équité salariale sont les quatre étapes d’un programme d’équité salariale.

Déterminer les catégories d’emplois à prédominance féminine et les catégories d’emplois à prédominance masculine dans l’entreprise.

Chez Gemma, une partie de cette étape à été accomplis par le syndicat qui souhaitait éliminer les écarts entre les hommes et les femmes. Cependant, il faudra évaluer toutes les catégories d’emplois afin de les répertorier de façon formelles. Par ailleurs, on sait grâce à l’étude de cas que l’entreprise possède des emplois à prédominance féminine comme l’emploi de commis à l’administration. Il sera donc nécessaire de tous les déterminer. Pour ce faire,

en relation