Rire

1219 mots 5 pages
THEME : LE RIRE : POUR QUOI FAIRE ?

I. Histoires, théories et pratiques du rire

1. Histoire et théories du rire

DOCS : Charles BAUDELAIRE – « De l’essence du rire » - (1856)

( Charles BAUDELAIRE – « De l’essence du rire » - (1856)
(P 23 : Rire : pour quoi faire ?)

( Lignes 1 à 40
(L’allusion à la pomme, fruit de la connaissance
(Le rire est la marque de l’éloignement de Dieu
(L’allusion à Virginie : l’innocence (ignorance du mal et du monde) et la pureté sont incompatibles avec le rire

(Caractère satanique du rire – on rit car on se sent supérieur – on rit de la faiblesse d’un autre, voire de sa souffrance
(Lien entre le rire et la folie – le rire est la marque de la folie
(Rire incompatible avec l’innocence est la pureté
(Mais le rire est aussi une marque de faiblesse car il est irrépressible : signe qu’on ne se maîtrise pas totalement (donc inutile de montrer son orgueil)

(Lignes 40 68
(Les personnages des romans noirs de l’époque romantique qui ont vendu leur âme au diable rient - Exemple : Melmoth de Maturin – Ils ont en permanence un rictus sur le visage.
(Ce rire à une contradiction : de leur orgueil car ils sont supérieurs aux hommes mais aussi de leurs souffrances – ils se savant vils (cruels), bas moralement.
(Ce rire est glaçant (songez aux personnages de méchants que vous connaissez).

(Le rire est profondément contradictoire, grand et bas à la fois, comme est contradictoire la nature de l’homme.

2. Pratiques du rire

II. Rire pour rassembler ou pour uniformiser ?

1. Rire pour unir

DOCS : Fabien FOURNIER – « Entreprises au bord de la crise … de rire ! » - (2009)
Victor HUGO - « L’homme qui rit » - Extrait – (1868)
Victor HUGO - « L’homme qui rit » - (1869)
Luc de BRANDIERE - Petite philosophie des histoires drôle » - (2007)

( Fabien FOURNIER – « Entreprises au bord de la crise … de rire ! » - (2009)
(P 62 : Rire : pour quoi faire ?)

Des consultants interviennent dans les

en relation

  • Le rire
    4112 mots | 17 pages
  • Le rire
    952 mots | 4 pages
  • Rire
    1112 mots | 5 pages
  • Le rire
    1227 mots | 5 pages
  • Rire
    4003 mots | 17 pages
  • Le rire
    1569 mots | 7 pages
  • Le rire
    1320 mots | 6 pages
  • Rire
    854 mots | 4 pages
  • Le rire
    908 mots | 4 pages
  • Rire
    1047 mots | 5 pages