Risque bancaire et canal étroit du crédit au bresil

26249 mots 105 pages
Risques bancaires et canal étroit du crédit au Brésil : une analyse en panel
Julio Ramos-Tallada † novembre 2010

Résumé
L’objectif de cet article est de tester empiriquement deux questions majeures de la transmission de la politique monétaire au Brésil après la stabilisation de l’inflation: (i) dans quelle mesure le canal étroit du crédit a été actif ; (ii) quels types de facteurs gouvernent la réponse de l’offre de prêts bancaires à la politique monétaire. Nous étudions le rôle de deux types de microfondements, liés aux divers risques engendrés par un choc monétaire : les facteurs de précaution découlent d’un risque de liquidité ; les facteurs de diversification sont liés à l’interdépendance des risques de marché, de crédit et de taux d’intérêt. A partir d’un panel sur les états financiers trimestriels de 91 banques entre 1995 et 2007, notre estimation microéconométrique met en évidence un changement de régime dans l’efficacité de la transmission de la politique monétaire. Le crédit bancaire apparaît positivement (négativement) lié à une variation des taux courts dans l’intervalle 1995-2001 (2002-2007). L’impact des variations observées de taux d’intérêt sur le crédit tend à être contrecarré par les taux anticipés. Le rôle des facteurs de précaution (captés par la taille de la banque, le ratio de titres ou la structure du capital) apparaît généralement peu significatif, voire contre-intuitif. En revanche, la réponse de l’offre de crédit à un choc monétaire est généralement sensible à des risques autres que celui de liquidité (captés par la duration des titres, la volatilité des taux courts ou les prêts non performants).

Abstract
This article aims at empirically testing two core issues of the monetary policy transmission in Brazil after the inflation stabilization: (i) to what extent the lending channel has been working; (ii) what kind of factors drive the bank credit supply responses to monetary policy. We study the role of two types of microfoundations,

en relation

  • La crise asiatique
    4116 mots | 17 pages
  • Rien
    2117 mots | 9 pages
  • Economie-globalisation financière
    2430 mots | 10 pages
  • Indépendance de la banque centrale et éfficacité de la poliyique monétaire
    8406 mots | 34 pages
  • Dissert
    2521 mots | 11 pages
  • le marché obligataire
    13114 mots | 53 pages
  • les listes des crises
    4321 mots | 18 pages
  • Le financement de l'économie
    5176 mots | 21 pages
  • Marketing cas
    9050 mots | 37 pages
  • Orange
    6191 mots | 25 pages