risque infectieux

Pages: 6 (1347 mots) Publié le: 4 janvier 2014



Promotion 2012/2015

UE 4.5 semestre 2 Soins infirmiers et gestions des risques

Compétence 7




Phase descriptive
La situation se déroule dans le service de médecine. Je suis dans l’équipe de jour, constituée de deux infirmières, deux aides soignantes et de deux ASH, ou j’ai pris en soin Mme M. âgée de 63 ans entrée pour altération de l’état général, dysphagie, vomissement,anorexie, dénutrition.
Mme M. est porteuse d’une chambre implantable c’est donc par la que passent tous les médicaments prescrits et l’alimentation parentérale. Elle constitue donc un facteur de risque infectieux majeur.
Ce matin l’IDE me montrela préparation de la poche à perfusion de Mme M. et m’explique l’importance de respecter les règles d’asepsie et le contrôle des prescriptions permanente. En voici le déroulement :
Tout d’abord, au préalable il faut se conformer à la prescription médicale, puis nettoyer et désinfecter le plan de travail avec un détergent désinfectant. Ensuite effectuer un lavage simple des mains, puispréparer le matériel (plateau propre et désinfecté, solutés, perfuseur simple ou à robinet, régulateur de débit, compresses stérile, solution désinfectante et haricot) et en cas d’ajout de médicaments : médicaments prescrits ainsi que capuchon de transfert ou seringue + aiguille-trocart + container à aiguilles. Enfin vérifier, pour les solutés et médicaments, date de péremption, aspect etcompatibilités. Pour le perfuseur date de péremption et l’aspect de l’emballage (fermé, non perforé et non endommagé).
Ensuite l’IDE prépare la perfusion, tout d’abord elle effectue un lavage simple des mains puis prépare et purge le système comme suit :
Elle ouvre l’emballage du soluté sans le sortir, sort le perfuseur de son sachet, la prise d’air étant obturée. A l’aide d’une compresse imbibée desolution désinfectante, elle casse l’opercule de sécurité du site de perfusion puis connecte le perfuseur à la poche après avoir enlevé le bouchon protecteur tout en maintenant le perfuseur dans son emballage, elle clampe la tubulure du perfuseur. Par pression faible sur la poche elle chasse l’air de celle-ci dans la chambre de goutte à goutte en maintenant la chambre au dessus de la poche. Quand leniveau de soluté atteint la moitié de la chambre elle déclampe la tubulure pour la purger.
Pour l’ajout de médicament conditionné en ampoule elle désinfecte l’ampoule à l’aide d’une compresse imbibée de solution désinfectante, âpres séchage elle la casse à l’aide d’une compresse stérile sèche puis prélève le produit avec la seringue munie de l’aiguille-trocart sans mettre les doigts sur lepiston, purge la seringue et injecte le médicaments dans la poche au site d’injection, élimine immédiatement l’aiguille trocart dans le container à aiguille et la seringue dans le sac à déchets de soins, enfin agite doucement la poche pour homogénéiser la solution médicamenteuse sans risque de la faire mousser.
Pour l’ajout de médicament conditionné en flacon elle ôte la capsule ou l’opercule duflacon puis désinfecte impérativement le bouchon avec une compresse imbibée de solution désinfectante, respecte 1 min de temps de séchage puis utilise le capuchon de transfert en l’introduisant dans le site d’injection de la poche en perforant la 1ere membrane puis adapte le flacon de médicament sur le capuchon de transfert et perfore avec cet ensemble la 2eme membrane du site d’injection dela poche. Elle positionne ensuite la poche avec le flacon en bas, et la presse pour diluer le lyophilisat puis mélange doucement jusqu’à dissolution complète. Enfin retourne l’ensemble et presse la poche pour récupérer la solution.
Une fois la poche prête elle note sur une étiquette le nom du médicament, la dose, la date, l’heure, le débit et le nom du patient qu’elle collera sur la poche....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ue 4.8s6: risque infectieux
  • Risque infectieux et protection de l’organisme
  • Maîtrise du risque infectieux en ehpad
  • risques infectieux liés à l'air
  • processus infectieux
  • Infectieux, panaris
  • Traitement anti-infectieux des escarres
  • 2015_09_14 Agents Infectieux

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !