Risque opérationnel

4076 mots 17 pages
Revue de la littérature : Risque Opérationnel
Mohamad JEZZINI Doctorant mohamad.jezzini@univ-avignon.fr PRATIC Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse Janvier 2005 Technologie de l’information, banque à distance, monnaie électronique, fusions acquisitions, diversification des produits, intensification de la concurrence internationale, nombreux sont les éléments nouveaux qui obligent les banques à réduire leurs coûts opératoires pour améliorer leur performance. Le risque associé à l’exécution d’une opération financière devient de plus en plus important et peut mettre la banque en situation de perte opérationnelle pouvant lui être fatale. Selon l’étude de la Banque Centrale Européenne1 sur la rentabilité des systèmes bancaires de l’UE, l’augmentation et les changements caractéristiques des revenus non financiers ont récemment causé une considérable évolution du profil de risque des intermédiaires financiers. En effet, l’augmentation du poids de l’activité de services a provoqué une croissance de certains types de risques tels que les risques opérationnels, réputationnels et stratégiques. Parallèlement, il a été prouvé que les pertes les plus considérables durant les dernières années au niveau des institutions financières sont des pertes liées au risque opérationnel (Barings, Sumitomo, Daiwu...) Le comité de Bâle2, source des réglementations bancaires, établit que les plus grandes pertes résultent d’une mauvaise surveillance du contrôle interne ou d’un manque de respect des procédures existantes. Il soutient que « la gestion du R.O devient un enjeu important pour le développement du Risk Management dans l’évolution des marchés financiers » et que « les banques sont invitées à partager avec les autorités de surveillance du système financier de nouvelles techniques pour identifier, mesurer, gérer et contrôler les R.O dans le but de les éliminer ». Ainsi, la mesure et le contrôle du risque opérationnel sont devenus le sujet de réflexions profondes pour les

en relation

  • Risque opérationnel
    6466 mots | 26 pages
  • Risque operationnel
    7062 mots | 29 pages
  • Le risque opérationnel
    16005 mots | 65 pages
  • Risque operationnel
    618 mots | 3 pages
  • Risques opérationnels
    1419 mots | 6 pages
  • Risque opérationnel
    8591 mots | 35 pages
  • Risques opérationnels
    1806 mots | 8 pages
  • Risque opérationnel
    10526 mots | 43 pages
  • Risque opérationnel
    1784 mots | 8 pages
  • Risque opérationnel
    3498 mots | 14 pages