robert doisneau

420 mots 2 pages
Doisneau est l’un des photographes français les plus populaires de l’après-guerre et l’un des principaux représentants de la photographie humaniste avec Willy Ronis et Edouard Boubat. Le courant humaniste a pour sujet les gens simples, dans leurs bonheurs et difficultés du quotidien.
Après des études d’art graphique, il entre dans la vie active en dessinant des étiquettes pharmaceutiques. Très vite il se passionne pour la photographie, travaille pour les usines Renault dans les années 1930 puis devient photographe indépendant pour l’agence Rapho. Il vend alors ses photos à des magazines teRobert Doisneau est né dans le sud de la banlieue parisienne au sein d'une famille bourgeoise. Il étudie les Arts graphiques à l’École Estienne et obtient son diplôme de graveur et de lithographe en 1929.

Un an plus tard, il réussit à intégrer l’Atelier Ullmann en tant que photographe publicitaire. En 1931, Robert Doisneau rencontre Pierrette Chaumaison avec qui il se marie trois ans plus tard ; il devient cette même année l’opérateur d’André Vigneau avec lequel il découvre la Nouvelle Objectivité photographique.

En 1932, il vend son premier reportage photographique, qui est diffusé dans l’Excelsior.

En 1934, le constructeur automobile Renault de Boulogne-Billancourt, l’embauche comme photographe industriel, mais, du fait de ses retards successifs, il se fait renvoyer cinq ans plus tard, en 1939.

Désormais sans emploi, Robert Doisneau tente de devenir photographe illustrateur indépendant. Il rencontre, peu avant le début de la Seconde Guerre mondiale, Charles Rado, fondateur de l’agence Rapho. Son premier reportage, sur le canoë en Dordogne, est interrompu par la déclaration de guerre et la mobilisation générale.

Après la Seconde Guerre mondiale, Robert Doisneau devient photographe indépendant en intégrant officiellement, dès 1946, l’agence de photographie Rapho. C'est sans doute à cette époque que se manifeste l'influence réciproque entre lui et Jacques Henri

en relation

  • robert doisneau
    741 mots | 3 pages
  • Robert doisneau
    945 mots | 4 pages
  • Robert doisneau
    458 mots | 2 pages
  • Robert doisneau :
    256 mots | 2 pages
  • Robert doisneau
    835 mots | 4 pages
  • Robert doisneau
    256 mots | 2 pages
  • LE BAISER – DE ROBERT DOISNEAU :
    1402 mots | 6 pages
  • Robert doisneau english
    263 mots | 2 pages
  • hda robert Doisneau
    553 mots | 3 pages
  • Des magasins vides de robert doisneau
    326 mots | 2 pages