Roberto Zucco

1040 mots 5 pages
Dissertation de Français

En 1988, Roberto SUCCO tueur en série décède mais ne plonge pas dans l’oubli. En effet Bernard-Marie KOLTES écrit une pièce de théâtre Roberto Zucco élevant ainsi le tueur de la pleine lune à un rang mythique. La pièce traduit de l’importance du fait divers et de son influence dans la société.
Bernard-Marie KOLTES est un dramaturge utilisant le théâtre pour faire passer ses idées, et renverse les codes de la tragédie. Robert CASAVANT commente la pièce en tant qu’une œuvre qui grâce aux distances avec la réalité a fait d’une tragédie, un drame poétique ou les crimes et leur auteur pose une remise en question face à la mort.
Est-ce la traduction réelle, unique de l’œuvre ? Ou celle-ci peut être affiné ou commenter ?
Pour ce faire tentons d’y revenir point par point : Tout d’abord l’idée de distance du réelle , puis la dimension poétique et enfin l’enjeux des crimes supposé de KOLTES .

Dans un premier temps , CASSAVANT amorce l’idée de distance vis-à-vis du fait divers , qu’aurait prise KOLTES : en effet si dans un premier temps on se penche sur les fait exactes de la biographie de Roberto SUCCO , on remarque que dans la réalité Succo tue sans mère puis son père , alors que dans le livre il sort de prison après avoir tué son père et tue sa mère. « Il s’approche, la caresse, l’embrasse, la serre ; elle gémit. Il la lâche et elle tombe étranglée. (Scène 2 )» on peut voir la une autre distance en effet dans les fait réel Roberto SUCCO tue avec violence, plusieurs coups de couteaux. Alors que la version de KOLTES se veut plus « douce » ce qui peut contribuer à l’horreur de la scène.
Zucco est pour KOLTES un anti-héros mythologique diffèrent : il devrait effrayer… il rassure « LA GAMINE : En dehors il fait quoi un agent secret / ZUCCO : Il voyage (scène 3) ». Il devrait être fuit… il séduit. « LA DAME : pourquoi pas ? Je n’aie aucune raison de ne pas le prendre avec vous. Vous ne m’avez pas déplu dès que je vous ai

en relation

  • Roberto zucco
    19652 mots | 79 pages
  • Roberto Zucco
    265 mots | 2 pages
  • Roberto zucco
    271 mots | 2 pages
  • Roberto zucco
    533 mots | 3 pages
  • Portrait de roberto zucco
    805 mots | 4 pages
  • L'evasion- Roberto zucco
    1592 mots | 7 pages
  • Roberto Zucco l'évasio,
    840 mots | 4 pages
  • roberto zucco
    331 mots | 2 pages
  • Roberto zucco, le matricide
    1728 mots | 7 pages
  • Analitique de roberto zucco
    1326 mots | 6 pages