robinson metro

398 mots 2 pages
Le Robinson du Métro

Auteur : Felice Holman – Hanno Baumfelder

Le Héros : Aremis Slake, un garçon de 12 – 13 ans . Petit, rapide et rusé, myope etil perd ou casse tous le temps ses lunettes. Il n’est pas costaud, il n’a pas d’ami. Il va à l’école mais est toujours celui dont on se moque, on veut le rosser , lui faire du mal…bref sa vie est un enfer, il est très seul mais garde le moral. Son refuge c’est le métro ! Il vit chez sa tante, dort dans la cuisine, il a à peine de quoi manger et de quoi se nourrir. Il est orphelin. Bref sa vie est vraiment triste et difficile.

Lieu : il est né et vit à New York. Metro station Grand Central .

Rêve : il rêve toujours d’un petit oiseau posé sur le rebord de sa fenêtre , qui tombe dans sa bouche et l’étouffe…alors il se réveille en sueurs …c’est un vrai cauchemar.

Histoire : 121 jours dans le Métro

Aremis Slake est le souffre douleur de tout le monde, on dit qu’il est un bon à rien ! Il a un jour eu un ami plus agé que lui Joseph , avec qui il parlait mais qui a été renversé par un camion.

Le début de l’histoire : dans le Metro , il trouve un chandail ( un pull ) , tout neuf et très joli. Il le ramasse et le prend pour aller à l’école. Ses camarades lui prennent le pull , le roule en boule et joue au foot avec le pull. Slake essaye de le récupérer, casse ses lunettes et finalement est poursuivi par tout le monde …il se réfugie dans le Metro.

Il a peur et prend un train qui l’emmène loin de là …Il sort à une sortie et se retrouve dans un parc ( Central Park ) . Il grimpe dans un arbre mais un gardien arrive et veut l’attraper …donc il s’enfuit de nouveau dans le Metro et trouve un refuge dans une petite « grotte » ( trou ) qui est dans un couloir sombre du métro où passe les trains.

Cet endroit , est à l’origine une partie d’un hôtel Commodore. Ce trou va devenir sa chambre, son refuge et il va y rester 121 jours.

Il y a un autre personnage dans le Metro, il est conducteur et il

en relation

  • le robinson du métro
    556 mots | 3 pages
  • Robinson du metro
    765 mots | 4 pages
  • le robinson new yorkais du métro
    693 mots | 3 pages
  • fiche_robinson
    6026 mots | 25 pages
  • lala
    374 mots | 2 pages
  • Voyage au bout de la nuit
    1540 mots | 7 pages
  • Résumé livre
    1211 mots | 5 pages
  • La narratologie
    6196 mots | 25 pages
  • Les 52 romans incontrounables
    3600 mots | 15 pages
  • Voyage au bout de la nuit
    2679 mots | 11 pages