Roi rené

Pages: 11 (2627 mots) Publié le: 16 mars 2013
La statue de René d’Anjou à Angers

[pic]













SOMMAIRE

I. La présentation de la statue de René d’Anjou à Angers...................................p3
II. L’historique de la statue de René d’Anjou.......................................................p3
III. Les statuettes dans des niches des quatre faces du piédestal.....................p3à5
IV .L’histoirede René d’Anjou...........................................................................p5à7
Bibliographie.........................................................................................................p8





































Partie I : La présentation de la statue de René d’Anjou à Angers

La statue du Roi René, située faceau château des Ducs d'Anjou, a été entourée par les routes, au coeur de la cité. En 1846, Elle était offerte par le Comte Quatrebarbes à la ville en réaction monarchiste à la statue de Beaurepaire érigée sur le Pont du Centre. Elle est l’œuvre de David d’Angers dressée sur piédestal entre l’église Saint-Laud et le château, inaugurée le 2 juin 1853.
L’altitude de cette statue est environ 6mètres. Elle peut généralement être divisée en trois parties : le haute, la moyenne et la base.
La partie haute de cette statue représente le Roi René en bronze, il est habillé de vêtements de guerre, sa main gauche tenant une épée, sa main droite prenant un casque et un bouclier. Debout, il regarde de loin très solennellement, il semble garder la ville d'Angers éternellement.
Au milieu decette statue, il y a un emblème d’Angers. Les trois autres façades sont gravées des histoires relatives, comme « Ducs Héréditaires d’Anjou »,  « 1ere Maison d’Anjou Sicile » et « Comtes Ingelgeriens ».
La base de la statue est entourée par douze statuettes de personnages célèbres de l’Anjou.

Partie II : L’historique de la statue de René d’Anjou

1846 : Création de M. David d’Angers et dondu Comte Quatrebarbes.

1853 (2 juin) : Inauguration.


1942 (6 février) : Enlèvement des statues.
« Le premier enlèvement portera sur les statues suivantes : Robert le Fort, le chasseur d’ours (situé dans le jardin du Mail) et la statue située dans le hall du théâtre. » Pour le second enlèvement, V. Bernier annonce avoir réussi à éviter la disparition des fontaines du Mail. «  Mais cequi est beaucoup plus grave, c’est l’enlèvement des bustes du docteur Monprofit et de Louis de Romain. Sur cette deuxième liste, figurent le buste de Grégoire Bordillon et celui de Boreau. Je note encore dans ce deuxième enlèvement les statues de Mgr Freppel, de Marguerite d’Anjou, de Beaurepaire et de David d’Angers. (...) Jusqu’ici, échappent à ces enlèvement les statues de Garnier, deChevreul, du roi René et le monument aux morts. » Les lions du Mail avaient été proposés en échange des bustes.


1988 (2 mai) : Patrimoine culturel.
Une subvention était demandée pour la restauration de la Statue du Roi René.



Partie III: Les statuettes dans des niches des quatre faces du piédestal

1936 (10 juillet) : Le Musée des Beaux-Arts a acquis les moules des statuettesdécorant le monument du roi René.


Les statuettes qui sont dans le socle de la statue étaient créées pour la deuxième fois par David d’Angers en 1854. 10 sur les 12 ont été volées en 1986, les 2 restants sont au musée des Beaux Arts.


Sur les statuettes, on trouve aussi une lettre écrite par David d’Angers. Dans cette lettre, il parle d’un projet qui consiste à reproduire les statuettesqui sont dans le socle de la statue du Roi René afin de les vendre et de consacrer l’argent récolté à des oeuvres de bienfaisance. Il donne son avis concernant la reproduction des statuettes : la ville d’Angers doit choisir un « mouleur » (celui qui réalisera le moulage des statuette) qui n’abîme pas le modèle (la statue) et nommer une commission qui surveille son travail.
Ensuite, ce...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rene
  • Rene
  • René
  • René
  • René
  • René
  • René
  • Rene

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !