Roland barghout

Pages: 7 (1584 mots) Publié le: 25 juillet 2013
Chapitre 1 :
En 1922 alors qu’il est encore tout jeune enfant, le narrateur joue dans le jardin de « La Belle Angerie », la demeure familiale. Il tombe sur une vipère endormie et la saisit par le cou. Il l’étrangle d’une main de fer, ce qui donne lieu à une comparaison avec Hercule tuant deux serpents dans son berceau.
Ce face-à-face préfigure les rapports qui s’établiront entre le jeune Rezeauet sa mère.
 
Chapitre 2 :
« La Belle Angerie » est la demeure de la famille Rezeau depuis plus de deux siècles. C’est un ensemble de bâtiments en mauvais état, avec une maison principale de trente-deux pièces au confort spartiate.
Jean Rezeau, le narrateur fait une généalogie de sa famille : son grand-oncle, René Rezeau, membre de l’Académie Française, est la gloire familiale ; sa grand-mèrepaternelle, Marie Rezeau a eu onze enfants de son mari Ferdinand, dont Jacques Rezeau, le père de Jean.
Jacques épouse Paule Pluvignec en 1913. Celle-ci est issue d’une riche famille et amène une dot conséquente aux Rezeau désargentés. De ce mariage naissent trois enfants : Ferdinand alias Frédie ou Chiffe, Jean ou Brasse-Bouillon et Marcel surnommé Cropette.
Jean explique que son frère aîné etlui ont été confiés aux bons soins de leur grand-mère Marie tandis que leurs parents sont partis pour la Chine, où Jacques Rezeau est professeur de Droit. Marcel naît à Shanghaï.
Jean raconte son éducation fortement empreinte de religion et de piété enfantine.
 
Chapitre 3 :
L’existence heureuse, parfaitement réglée de Jean et son frère, est bouleversée par la mort de leur grand-mère. Femmeforte au caractère affirmé, elle succombe avec dignité et laisse un souvenir tendre et sévère à son petit-fils Jean.
Sa mort annonce la venue de la mère de Jean.
 
Chapitre 4 :
Frédie et Jean, accompagnés de Mlle Ernestine la gouvernante et de la comtesse Bartolomi, leur tante, viennent accueillir leurs parents à la gare de Segré. Cela fait huit mois que leur grand-mère est morte et ils sontimpatients de revoir leurs parents et de faire la connaissance de Marcel.
A peine descendue du train, Mme Rezeau gifle ses fils qui essayaient de l’embrasser. Ils découvrent derrière elle leur père et leur jeune frère. Frédie et Jean sentent que les choses n’ont pas fini de se gâter.
 
Chapitre 5 :
Présentation de la famille Rezeau réunie.
Jacques, le père, est âgé de quarante-cinq ans. Brun etmoustachu, il a un physique mince. C’est un être craintif et maladif qui se réfugie dans ses lectures.
Paule, la mère, a trente-cinq ans et semble avoir été une belle femme. Elle a la main leste sur ses enfants et se passionne notamment pour la philatélie.
Frédie, l’aîné, tient de son père pour tout. Son surnom, Chiffe, en témoigne. Il a le nez tordu à force de se moucher depuis toujours ducôté gauche.
Marcel lui, semble avoir hérité des traits de caractère des Pluvignec. Sournois et hypocrite, le portrait qu’en tire son frère est peu flatteur.
Jean quant à lui, se décrit comme ressemblant physiquement à sa mère, égocentrique avec un caractère frondeur qui lui vaut le surnom de Brasse-Bouillon.
La famille s’installe à « La Belle Angerie » où le père se consacre à l’étude des mouches.Des abbés précepteurs se succèdent pour s’occuper de l’éducation des enfants. Alphonsine, Fine, est la seule domestique qui reste après la purge effectuée par Mme Rezeau. Autour du domaine de « La Belle Angerie » gravite tout un monde paysan, que Jean nomme les serfs.
 
Chapitre 6 :
 
Le 27 novembre 1924, le père Rezeau édicte toute une série de règles strictes que Mme Rezeau agrémente deprivations et brimades comme la tonte obligatoire avec la tondeuse de l’âne ou la suppression des poêles et oreillers dans les chambres.
 
Chapitre 7 :
Mme Rezeau se fait un devoir d’inventer sans cesse de nouvelles règles. Mlle Ernestine qui essaie de protéger les enfants se voit renvoyée. Les corvées s’enchaînent tout comme les restrictions. Toute la maison est mise sous clefs, elles-même...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Roland
  • Roland
  • chanson de roland
  • La chanson de roland
  • La mort du roland
  • La chanson de roland
  • Roland Garros
  • Commentaire la mort de roland-la chanson de roland

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !