Roman

6265 mots 26 pages
ROMAN

Comment à travers la construction des personnages, le roman exprime une version du monde qui varie selon les époques, auteurs, et dépend d’un contexte littéraire et culturel ?
Le personnage de roman est-il le reflet du monde ?

Le roman apparait au Moyen-âge : XIVème siècle.
Récit littéraire rédigé en vers et en « roman » (langue vulgaire). Exprime les exploits de la France en langue commune. Véhiculé par les troubadours qui se déplacent et racontent à l’oral les exploits guerriers dans les châteaux. Légende de la table ronde. En vers cars plus facile à mémoriser. Peu d’écrits car parchemins trop chers. But = raconter des épisodes suivis où s’entre mêlent les intrigues.
Intérêt social = mettre en avant les codes de la société et religieux.
Plus grand bestseller = la chanson de Roland
Les héros de l’époque sont extraordinaires, + on avance dans le temps + il devient ordinaire
XVIème siècle : roman devient écrit (apparition du papier et de l’imprimerie). Le lectorat augment. François Rabelais auteur très célèbre de l’époque. Le roman devient alors un divertissement, genre burlesque. But = diffuser grandes idées humanistes (= se détacher de la religion)
XVIIeme siècle : deux types de romans principaux sur l’antiquité. Parallèles :
- le roman pastoral : deux types de personnages  les nymphes et les bergers / cadre principal = campagne / thèmes = amour et harmonie
Auteurs : d’Urfée et Mlle de Scudéry
- le roman d’analyse : récit ancré dans une histoire récente, c-à-d plus de légendes, le roman devient contemporain. Personnages inspirés & personnes réelles. But= s’intéresser à l’évolution des personnages.
Contextualisation :
Courte biographie de l’auteur
Résumé de l’œuvre
Mouvement culturel et littéraire (définition, explication)

Paul Scarron, Le Roman Comique, 1651, p24

L’auteur :
Issu de la noblesse de robe : entre dans les ordres en 1929 + fréquente salons provinciaux
1638  maladie qui finit par le rendre paralysé des jambes (Légende dit que c’est à

en relation

  • Le roman
    683 mots | 3 pages
  • Roman
    2311 mots | 10 pages
  • Le roman
    2375 mots | 10 pages
  • Le roman
    501 mots | 3 pages
  • Le roman
    1105 mots | 5 pages
  • Le roman
    1164 mots | 5 pages
  • Roman
    687 mots | 3 pages
  • Le roman
    1702 mots | 7 pages
  • Le roman
    2314 mots | 10 pages
  • Le roman
    4291 mots | 18 pages