Romantisme

1895 mots 8 pages
* 1 Définition o 1.1 Premier sens (étymologique) o 1.2 Deuxième sens (sens adopté par l'histoire littéraire) * 2 La rupture avec le classicisme : le préromantisme anglais de la fin du XVIIIe siècle (les Graveyard Poets et le roman gothique) * 3 Le romantisme allemand * 4 Le romantisme britannique * 5 Le romantisme français

1)Définition :
Le Romantisme est un mouvement littéraire qui prône de laisser largement place à l'expression des sentiments et des sensations en abolissant les règles strictes de la littérature classique. Il propose de jouer sur les contrastes, sur l'opposition du beau et du laid, du sublime et du grotesque. Il préconise la liberté et le naturel en art. Le Romantisme s'exerce dans les romans, la poésie, ainsi que le théâtre. A sa tête, il y a Victor Hugo, puis viennent Théophile Gautier, Gérard de Nerval, Alexandre Dumas, Alfred de Vigny, Alphonse de Lamartine et Jacques Michelet.
Les limites chronologiques du Romantisme qui sont fixées sont aléatoires car il a continué à influencer la littérature française durant tout le XIXème siècle.
Le romantisme émerge en Allemagne à la fin du XVIIIe siècle.
En France, on a donné le nom de romantisme au grand courant littéraire qui a commencé aux environs de 1820 et s'est poursuivi jusqu'aux alentours de 1850, pendant la Restauration et la Monarchie de Juillet. Ce nom désigne un art où l'imagination et la sensibilité prédominent sur toute autre faculté de l'esprit. Plus généralement, il évoque des formules diamétralement opposées à celle de l'art classique des XVIIe et XVIIIe siècles.

Le mot romantisme n'a pris ce sens précis que tardivement. La crise romantique de la littérature française n'est qu'un des aspects tardifs d'un mouvement bien plus général, qui s'est fait sentir dans l'Europe. Comme la France, l'Angleterre, l'Allemagne, la Russie ont eu leurs romantiques, et au nom de Victor Hugo répondent ceux de Byron, de Novalis et de Alexandre Pouchkine.

en relation

  • Romantisme
    2442 mots | 10 pages
  • Le Romantisme
    1542 mots | 7 pages
  • Le romantisme
    2387 mots | 10 pages
  • Le romantisme
    660 mots | 3 pages
  • Le romantisme
    400 mots | 2 pages
  • Romantisme
    4021 mots | 17 pages
  • Le romantisme
    946 mots | 4 pages
  • Romantisme
    3790 mots | 16 pages
  • Le romantisme
    560 mots | 3 pages
  • Romantisme
    513 mots | 3 pages