rome athenes

1407 mots 6 pages
Economie romaine : L’économie sous la Rome antique s'est fortement développée à partir du IIe siècle av. J.-C. en même temps que l'expansion territoriale. Cette croissance est due à plusieurs facteurs. D'une part la maîtrise d'un certain nombre de techniques et d'autre part aux butins de guerre, aux recettes d'imposition, et à la main d'œuvre gratuite que constituent les esclaves. Rome a contrôlé de vastes territoires naturels et de grandes ressources humaines, sa puissance économique venait principalement du commerce et de l'agriculture. L'effondrement du système financier est une des raisons estimées du déclin de l'Empire romain d'Occident
Economie d’Athenes : L’économie de la Grèce antique se caractérise par une forte prégnance de l’agriculture, base de l’économie et de la société, d’autant plus importante que les sols grecs sont peu fertiles. À partir du VIe siècle av. J.-C., l’artisanat et le commerce, principalement maritime, se développent.
La notion d’« économie », au sens où elle est entendue à l’heure actuelle, est relativement anachronique pour la Grèce antique. L’οἰκονομία / oikonomia ne désigne alors que la gestion de l’οἶκος / oikos, c’est-à-dire la maison ou le domaine. Ainsi, les nombreux traités intitulés Économique, comme celui de Xénophon, sont en fait destinés à de grands propriétaires terriens soucieux de bien gérer leurs terres. Inversement, les Grecs ne possèdent aucun terme précis pour désigner l’ensemble des processus de production et d’échange.
Société romaine
Aller à : Navigation, rechercher
La société romaine antique (societas hominum) s’organise selon une hiérarchie strictement définie, où chacun a son rang, qui lui définit ses droits et ses devoirs.
On ne peut parler de classe sociale, car les clivages ne sont pas strictement socio-économiques, mais sont basés sur un droit ou statut des hommes, individuellement ou collectivement. La place d'un homme est définie par sa fonction dans la hiérarchie des institutions et des lois,

en relation

  • Athène et Rome
    377 mots | 2 pages
  • athènes et rome
    436 mots | 2 pages
  • Rome et athènes
    448 mots | 2 pages
  • athenes et rome
    1453 mots | 6 pages
  • Athènes et rome
    637 mots | 3 pages
  • Rome et athene
    1751 mots | 8 pages
  • Athènes et rome
    1975 mots | 8 pages
  • Rome et Athenes
    408 mots | 2 pages
  • Athènes et rome
    1100 mots | 5 pages
  • Athènes et Rome
    703 mots | 3 pages