ronsard et la fuite du temps dans "mignonne allons voir si la rose"

Pages: 7 (1517 mots) Publié le: 17 juin 2014
INTRODUCTION
Le thème de la fuite du temps constitue l'un des lieux-communs du lyrisme. C'est cette veine qui inspire Ronsard quand il publie ses Odes en 1550. Dans le 17 poème du Livre I, le poète adresse son monologue à une jeune fille dans laquelle on peut reconnaître Cassandre Salviati (alors âgée de 13 ans), rencontrée en 1545 dans une fête à la cour de Blois, dont, à 20 ans, il étaittombé amoureux. Il développe ici le thème de la fuite du temps associé à la tentation de l'amour, dans un ton gracieux et malicieux qui renouvelle le thème traditionnel.
Ainsi le poète, dans cette invitation amoureuse, grâce à une double comparaison, utilise-il de façon stratégique le thème de la fuite du temps.
COMPOSITIOn
Ode : genre antique
Dans cette suite de 3 sizains d'octosyllabes (danschaque sizain, 4 rimes embrassées suivent 2 rimes plates), l'évolution des idées suit le découpage formel3 mouvements.
1 strophe: l'invitation d'un érotisme léger et symboliquement suggéré à la jeune fille "allons voir si la rose..." + éloge comparatif
2 strophe : Lamentations du poète devant la mort de la mort de cette rose aussi fragile que belle.
3 strophe : la conclusion de 1'épisodel'élucidation du symbole et le conseil hédoniste. (L'hédonisme, à ne pas confondre avec l'épicurisme, consiste à ériger le plaisir et la recherche du plaisir comme principe de viel'épicurisme est une philosophie, celle du grec Epicure, qui consiste à adapter son existence aux règles de la nature, à accepter la mort comme faisant partie de la vie et lui donnant naissance).

ANALYSE
Le poème débute par uneapostrophe adressée à une dédicataire, Cassandre Salviati dont Ronsard était tombé amoureux. Mais cette apostrophe "Mignonne" ne nomme pas la femme aimée. Elle évoque seulement sa beauté, par l'adjectif substantivé qui joue le rôle d'un nom commun, seule caractérisation en fait de l'objet aimé. On note l'importance de la thématique de la beauté qui est mise en valeur, dès ce 1 mot, par la coupe.Ensuite, vient l'invitation qui regroupe, dans l’impératif exhortatif de 2 personne, le poète et la dédicataire. "Allons voir si la rose" c'est une invitation bucolique, champêtre, évidemment symboliquela mise en relief en fin de vers de l'expression 1a «rose» annonce de nombreux poèmes de Ronsard. Cf. "Comme on voit sur la branche», «sur la mort de Marie». C'est une thématique de toute manièrelargement développée par toute une myriade de poètes, et Ronsard lui-même.
Deux termes qui seront métaphoriquement associés, «jeune fille» et "la rose", encadrent donc le vers, l'un et l'autre mis en valeur par leur place.
Les 4 premiers vers vont s'attarder sur la rose que le poète invite la jeune fille à aller regarder. C'est une évocation qui insiste sur la jeunesseles 2 premiers versdécrivant de façon imagée l'ouverture du bouton de rose dans une métaphore qui assimile déjà de façon discrète la rose à un être humain. Animation«déclose» (avait ouvert) et l'expression «robe». Érotisme léger qui prend tout son sens quand va s'affirmer de plus en plus l'assimilation entre la jeune fille et la rose (couleur de la rose«») qui évoque la couleur de l'amour et symbolise entre autres lasensualité, l’amour-passion. La jeunesse de la fleur est également évoquée par une indication temporelle"ce matin", qui connote la nouveauté, la fraîcheur en même temps que la beauté.
La 2 indication temporelle "cette vesprée" (ce soir) est nécessaire pour la mise en place du symbole, de la comparaison entre la rose et la jeune fille. Il y a en même temps un effet dramatique. Suggestion d'une petitesaynète. Déjà, cependant, le 4 vers laisse prévoir la 2 stropheprescience de la mort de la rose même si elle est évoquée de façon négative, «’) point perdu...». Le 5 vers reprend les mêmes éléments descriptifs de la rose que précédemment"robe pourprée". Cette répétition donne un aspect un peu incantatoire souligné plusieurs fois par des jeux sonores [p, r, u] «» ? «ée» ? «» «és». Ces mots...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mignonne allons voir si la rose, ronsard
  • Etude de ronsard "mignonne allons voir si la rose"
  • Mignonne, allons voir si la rose de Ronsard
  • Mignonne , allons voir si la rose ...
  • Mignonne allons voir si la rose
  • Mignonne, allons voir si la rose
  • Mignonne, allons voir si la rose
  • Mignonne, allons voir si la rose

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !