Rousseau contrat social

265 mots 2 pages
Rousseau publie le Contrat Social, ouvrage philosophique en 1762. Cet ouvrage marque un tournant dans la facon de voir la politique avec notamment la toute nouvelle idée de souveraineté du peuple qui inspirera les révolutionnaires. Le livre sera d’ailleurs condamné. Dans le Chap 4 du livre I, le philosophe évoque l’esclavage et tente de déterminer quelles sont les raisons qui poussent un homme ou un peuple à renoncer à sa liberté. Rousseau tente de répondre à l’aide des conventions avant de se rendre compte que cette thèse n’est pas satisfaisante.

LECTURE

3 parties : 1. Le peuple ne se donne pas pour obtenir la tranquillité 2. La soumission ne se transmet pas au fil des générations 3. Le peuple ne peut se révolter contre le « maitre »
Enjeux : Réponse au pb posé : Les conventions ne poussent pas les hommes à renoncer à leur liberté
Les conventions ne poussent pas les hommes à se soumettre puisque la réciprocité engage la liberté des deux « camps »
MAIS, il y a une possibilité de soumission par CONVENTION au sens de norme qui s’est imposée de génération en génération sans que personne n’ait la force d’aller contre. Rousseau le développe plus tot en sous entendant que si les esclaves sont esclaves c’est parce qu’ils refusent de se battre contre leur statut.

CCL

Rousseau a cherché à déterminer quelles raisons poussent les hommes à renoncer à leur liberté. En s’essayant à la thèse de la convention, Rousseau démontre que la convention qui engage une réciprocité ne peut pas en etre la raison puisqu’il n’existe aucune réciprocité entre le peuple et le

en relation

  • Rousseau le contrat social
    17963 mots | 72 pages
  • Contrat social de Rousseau
    2299 mots | 10 pages
  • Rousseau, Du contrat social
    32270 mots | 130 pages
  • Le contrat social- rousseau
    12130 mots | 49 pages
  • Du contrat social - rousseau
    2831 mots | 12 pages
  • Rousseau - du contrat social
    886 mots | 4 pages
  • Du contrat social - rousseau
    4029 mots | 17 pages
  • Le Contrat Social de Rousseau
    1541 mots | 7 pages
  • Rousseau, du contrat social
    659 mots | 3 pages
  • Rousseau contrat social
    1683 mots | 7 pages