Rousseau le contrat social

Pages: 15 (3532 mots) Publié le: 10 avril 2012
Voici aussi un cours en plus de l'idée -fondamentale et très importante- développée par le site Philagora

"Le contrat social". De Jean-Jacques Rousseau



Introduction
Par ces quelques mots : "je veux chercher si dans l'ordre civil il y a quelque règle d'administration légitime et sûre, en prenant les hommes tels qu'ils sont et les lois telles qu'elles doivent être", Jean-Jacques Rousseauouvre l'un des livres qui a eu le plus de poids politique en cette période troublée que fut la Révolution Française, et qui conserve encore aujourd'hui son intérêt.

Pourtant, ce philosophe né à Genève en 1712 et descendant, affirme t-il, en droite ligne de l'un des fils de Noé, n'avait qu'adressé ce livre à l'académie de Dijon, à l'occasion de son "concours" de philosophie. Nul doute qu'il nedoutât jamais du futur poids du "Contrat social".

Pourtant, quel renouveau au sein même de la pensée politique, en cette période de bouillonnement intellectuel des Lumières ! Contrairement à Hobbes, différemment de Montesquieu, Rousseau propose les fondements de nos Etats modernes, et cela en un peu plus de cent pages. Comment organiser l'apport de cette oeuvre, quelles lignes directrices enretenir ?

Il ne faut pas s'y tromper : Rousseau ne peint aucune société existante, mais au contraire part de ses pensées pour bâtir les préceptes d'un Etat tel qu'il devrait être. La démarche est normative. Ceci posé, on comprend qu'émergent deux thèmes-clés. Rousseau tente de nous montrer les modalités du passage des hommes isolés et vivant seuls, à l'Etat; en un mot la formation du corpssocial en réalité politique. L'Etat ainsi formé doit être conduit; c'est ainsi le vouloir et le gouvernement du corps social qui est à cerner. Mais qui peut prétendre à l'infaillibilité ? Sans tenter à aucun moment de remettre en question son irremplaçable apport, le "contrat social" prête le flanc à la critique, de par les apories le parcourant, et, indirectement, par les faux procès qui lui furentintentés.


I) Des hommes à l'Etat, formation du corps social
Comment passer de l'état de nature où les hommes vivent séparément, dans l'indifférence réciproque de leurs congénères, à un corps social organisé politiquement, c'est-à-dire à un Etat ?

À la base de cette transformation se trouve la notion de pacte social. Déjà, Hobbes comme d'autres ont buté sur ce pacte, mais Rousseau donneà cette notion un contenu encore jamais imaginé.

Il faut d'abord observer la distinction entre l'autorité naturelle et politique. À l'état de nature, le droit du plus fort est de règle et l'homme est naturellement inégal. Le fondement de l'autorité est uniquement la force - et cela suffit bien. L'autorité politique est tout autre, en ce qu'elle est fondée sur le droit. Notion abstraite, ledroit est supérieur à la force. Mais, simple notion, le droit fait appel au consentement volontaire des individus. On voit ainsi que pour être légitime, tout contrat repose sur un acte volontairement consenti - y compris le pacte social.

Les conditions de validité du pacte social ne se limitent pas au libre-consentement. Sur le plan formel, les consentants doivent implicitement jouir de leurliberté, et ont conscience d'accepter des obligations réciproques. Rousseau esquisse aussi des non-conditions disqualifiant les pseudo-pactes sociaux. Ainsi du pacte de soumission et d'esclavage de Grotius et Hobbes, contrat non-réciproque et privant de sa liberté. Sur le point du contenu, il est clair que sera nul tout pacte avilissant ou mortel.

Le pacte social proprement dit. En somme, le pactesocial devra inclure la sauvegarde de la liberté individuelle, prise dans sa première acception, à mille lieues de la définition qu'en donnera Kant. Le but du pacte social n'est autre que l'utilité. Abandonner sa liberté naturelle, liberté négative, au profit d'une liberté civile, ou politique, garantie par l'ensemble des contractants n'est pas évident. Mais Rousseau synthétise ainsi le pacte :...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le Contrat Social de Rousseau
  • Rousseau contrat social
  • Rousseau
  • Présentation rousseau et du contrat social
  • Rousseau, du contrat social
  • Le contrat social de j j rousseau
  • Le contrat social- rousseau
  • Le contrat social de rousseau

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !