séance de la flagellation

1100 mots 5 pages
Extrait de la séance du Parlement de Paris du 3 mars 1766 dite "séance de la flagellation"
Présentation du texte et de l'auteur : Dans cet extrait de la séance du Parlement de Paris du 3 mars 1766 communément appelée "séance de la flagellation", le roi Louis XV fustige de manière très claire l'attitude des parlements et des parlementaires en affirmant sa souveraineté personnelle. L'importance de ce texte a caractère quasi "constitutionnel" ne pourrait être sous-évalué : il affirme la théorie de la monarchie absolue de droit divin et de l'éttendu du pouvoir royal.
Contexte historique : En France, au XVIII siècle le parlement est avant tout l'organe essentiel de la justice royale. Il est issu de la vieille curia regis dont il constituait la section judiciaire. Les parlements sont donc des cours de justices fondées par Philippe le Bel qui leur a d'ailleurs donné le droit de remontrance le 15 septembre 1715, ce qui fonde principalement leur pouvoir sur l'idée d'aider le roi qui doit gouverner avec un grand conseil, les membres du parlement apparaissent donc comme étant des conseillés du roi. Durant son règne, c'est Louis XV qui subira le plus les actes de remontrances, il sera soumis à une guerre incessante entre les ministres du Roi et les parlementaires sur les problèmes religieux, administratifs et financiers (impôts) ou proprement judiciaires. Les parlements refusent d'enregistrer les décisions royales et le processus des remontrances recommence avec toutes ses lenteurs et ses démonstrations. Le Roi répond à cela par la cassation des arrêts en son Conseil c'est a dire en faisant un lit de justice. C'est la querelle du grief et de la couronne. Dans ce contexte d'incertitudes et de crises, engendré plus ou moins directement par la querelle du grief et de la couronne que Louis XV se déplacerra en personne au parlement de Paris et va tenir la séance de la flagellation qui aura lieu le 3 mars 1766.
PB : Le

en relation

  • Séance de la flagellation.
    2952 mots | 12 pages
  • La séance de flagellation
    493 mots | 2 pages
  • Seance de la flagellation
    1257 mots | 6 pages
  • La séance de la flagellation
    2661 mots | 11 pages
  • seance de flagellation
    4657 mots | 19 pages
  • Séance de la flagellation
    1359 mots | 6 pages
  • Commentaire de la séance de la flagellation
    1944 mots | 8 pages
  • Extrait séance flagellation
    592 mots | 3 pages
  • Commenatire de texte séance de la flagellation
    1642 mots | 7 pages
  • Histoire du droit : commentaire de texte de la séance de la flagellation
    1633 mots | 7 pages