Séance du tribunat du 11 floréal an 12

3623 mots 15 pages
TRIBUNAT

DISCOURS prononcé par le citoyen CARNOT, sur la motion relative au Gouvernement héréditaire.

Séance extraordinaire du 11 Floréal an 12

Lazare Carnot (Source : http://universalis.fr)

Université de Nîmes Avril 2011

Plan

Problématique

Carnot : une voix isolée contre l'empire ?

I- Vers l'empire

A) Le Consulat à vie

B) Le contrôle de l'opinion publique

C) La reconnaissance des mérites de Bonaparte

II- Une opposition à la motion

A) Une conservation des acquis révolutionnaires

B) Le refus de l'hérédité...

C) … mais la nécessité d'une dictature provisoire

III- Carnot, un opposant respectueux

A) Le discours d'un homme épris de liberté

B) Bonaparte : rempart à l'absolutisme ?

L'intérêt national

Dans ses œuvres complètes Madame de Staël nous rapporte les propos d'un conventionnel : « Nous en sommes arrivés au point de ne plus songer à sauver les principes de la Révolution, mais seulement les hommes qui l'ont faite. »
Cette citation illustre bien la situation dans laquelle se retrouve la France après la Révolution de 1789. En effet, les décennies qui ont suivi la Révolution jusqu'à l'instauration de l'empire couvrent une période particulièrement troublée par les événements qu'a engendré celle-ci.
C'est dans ce contexte que nous pouvons situer l'extrait du discours prononcé par le citoyen Carnot au Tribunat le 11 floréal an XII. Lazare Carnot est né en 1753, il est d'une part un scientifique membre de l'institut de France et il se consacre à la géométrie projective, d'autre part nous le connaissons surtout en tant qu'homme politique, député du Pas-de-Calais à la législative puis à la convention. Son sens de l'état lui fait rejoindre la Montagne. Par ailleurs, au Comité de Salut Public il est spécialisé dans la direction de la guerre. Après le coup d'état du 18 brumaire an VIII, Lazare Carnot est rappelé par Bonaparte pour être ministre de la guerre sous la période du Consulat et il est enfin

en relation

  • Chronologie sur la revolution
    5038 mots | 21 pages
  • Chronologie en droit constitutionel 1° année de licence en droit
    2160 mots | 9 pages
  • HSF TD2 2013 14
    13623 mots | 55 pages
  • Mousto
    3858 mots | 16 pages
  • Comptemporaine
    16941 mots | 68 pages
  • La garantie des lois
    24355 mots | 98 pages
  • Histoire du droit et des institutions françaises à partir de 1789.
    28783 mots | 116 pages
  • Les constitutions françaises
    17054 mots | 69 pages
  • Cours d'histoire dur droit l1:s1
    29480 mots | 118 pages
  • Histoire du droit
    31138 mots | 125 pages