Sécurité routière

1584 mots 7 pages
Doc-1 VITESSE ET CHOCS Rédaction Eric S629

Les effets de la vitesse sont largement sous-estimés !
Un choc contre un obstacle fixe peut être mortel :
- à partir de 65 km/h s'il est frontal
- à partir de 35 km/h s'il est latéral
A 90 km/h, un choc contre un obstacle fixe est toujours fatal …

Comment se déroule un choc lors d’un accident ?
Il est la résultante des lois de la physique et des facultés physiologiques de l’être humain.

• Collision frontale :

En cas de collision frontale, un véhicule en déplacement s'arrête sur une très courte distance, celle qui correspond à la diminution de longueur de l’avant par la déformation des éléments mécaniques. Cette déformation et les ruptures de pièces vont absorber l'énergie cinétique. Le travail d'absorption de l'énergie va se faire très rapidement
(la durée d'un choc est environ de 110 millièmes de secondes)
Ce sont en réalité deux collisions qui se produisent à quelques millièmes de seconde d'intervalle, entre le véhicule en mouvement et un obstacle, puis entre l’occupant encore en mouvement et le véhicule arrêté devenu obstacle à son tour.
En apparence solidaires du véhicule, les occupants possèdent en réalité une vitesse et une énergie cinétique propres. En cas de collision, un décalage se crée entre le véhicule dont la vitesse tend très rapidement vers zéro et les occupants qui, entraînés par leur énergie cinétique, vont continuer à se déplacer à l'intérieur du véhicule, approximativement à sa vitesse initiale.
La distance d'arrêt des occupants est également très courte puisqu'elle dépend de la capacité d'absorption des objets heurtés dans le véhicule.

La décélération du corps peut atteindre 300 à 500 m/s² soit 30 à 50G et l'occupant subit une force correspondante de 2 à 4 tonnes en fonction de la vitesse initiale.
La force musculaire qu'il peut lui opposer ( 50 kg pour les bras et 100 kg pour les jambes) est de fait dérisoire.
Mais, dans le même temps, les organes

en relation

  • Sécurité routière
    517 mots | 3 pages
  • La sécurité routière
    8514 mots | 35 pages
  • la sécurité routière
    331 mots | 2 pages
  • La sécurité routiere
    3969 mots | 16 pages
  • Sécurité routière
    576 mots | 3 pages
  • Sécurité routière
    1259 mots | 6 pages
  • Sécurité routière
    872 mots | 4 pages
  • Securite routiere
    1072 mots | 5 pages
  • Sécurité routière
    4601 mots | 19 pages
  • Sécurité routière
    643 mots | 3 pages