Sécurité sociale

Pages: 19 (4747 mots) Publié le: 23 février 2011
Sante publique et AMO

Critiques AMO 1 :
D’autres part, Le fameux projet AMO (assurance maladie obligatoire), comme régime universel de partage des risques, sur lequel le gouvernement n’a cessé de clamer la réussite, à perdu de son éclat dés sa naissance, de son efficacité voire de son équité, solidarité et crédibilité .il est devenu , sournoisement ,un moyen de voler les adhérents desmutuelles et de remplir les caisses d’assurance maladie (CNSS ,CNOPS ,ASSURANCES PRIVES) ; en face d’une couverture maladie et d’un panier de soins qui demeure faible et des soins de santé de mauvaise qualité ;par contre les ménages et assurés sociaux font de grosses dépenses sur leur budget pour se soigner ,soit au niveau de médicaments soit au niveau de diagnostic ou au niveau d’hospitalisation. Leremboursement des frais sont très dérisoires et misérables à la limite il ne dépasse pas les de 40% des dépenses engagées des frais de soins et de traitements .Les hôpitaux publics se sont alignés à ce nouveau mode obligatoire de prépaiement au lieu d’une prise en charge par le tierce payant via des conventions, essence même de la loi sur le code de couverture obligatoire de base.
L’autre face de lamédaille, qui n’est autre que le projet d’assistance médicale aux économiquement faible qui tarde de voir le jour ,reste toujours soumis à la surenchère politique et des expériences qui ne se terminent pas pour porter sa mise en place aux calendes grecques. L’agence nationale de L’assurance maladie ANAM est devenue une agence de publicité des firmes pharmaceutiques, sans rendement ni réalisationsd’objectifs prévus dans sa mission de régulateur et de contrôle .
Certes, Le système santé au Maroc connaît depuis qq. Année une crise chronique traduite par un sous financement persistant, une gestion archaïque, une prise en charge discriminatoire, fondée sur le prépaiement, l’accroissement des inégalités dans l’accès aux soins, l’absence de volonté politique de changements afin d’opérer desréformes institutionnelles, organisationnelles et règlementaires réelles . L’érosion de la confiance entre patients et prestataires, l’incapacité de faire face aux défis socio -sanitaires et épidémiologiques ; qui sévissent dans notre pays.
Par conséquent, notre système de santé est loin de réaliser les objectifs du Millénaire pour le développement OMD, liés à la santé. Pour 2015 nous devons encoreattendre plus longtemps. L’effondrement moral et de la qualité du secteur public suite à la politique de la privatisation et de la libéralisation sauvage, a entraîné la croissance d’un secteur privé non contrôlé et non réglementé voué aux drames de la marchandisation de la santé avec ses conséquences .le secteur public est malheureusement confiné à la prestation des services aux pauvres raisonspour laquelle il est totalement délaissé et sujet à la destruction.
. La stratégie du ministère de la santé s’annonce a fortiori incapable de faire face aux difficultés sanitaires que vivent ses propres structures à différents niveaux ; de prendre en charge des millions de marocains, de pauvres et de ménages à faible revenu, qui sont dépourvus de toute couverture sanitaire ; de réajuster lesindicateurs de santé alarmants et d’améliorer la qualité des soins qui restent tout deux mauvais et de performances médiocres .tels la mortalité maternelle et infantile et de réduire le taux de mortalité et de morbidité des maladies chroniques comme maladies cardio - vasculaires, le cancer, les affections respiratoires chroniques, le diabète, les insuffisances rénales, et la carie dentaire , la sousalimentation et maladies infectieuses qui montent en flèche sans omettre le vieillissement de la population ayant des répercussions énormes sur le schéma de morbidité et de mortalité qui reste aussi le dernier souci de nos décideurs malgré leurs besoins croissant en santé.
Conscients des Enjeux sociopolitiques de notre action syndicale au sein du secteur de la santé et de notre responsabilité et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Securité sociale
  • Sécurité sociale
  • La sécurité sociale
  • La securité sociale
  • La sécurité sociale
  • La sécurité sociale
  • Sécurité sociale
  • Sécurité sociale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !