séduire, est-ce mentir?

Pages: 5 (1005 mots) Publié le: 10 décembre 2014
Philosophie
- séduire, est-ce mentir? -











Séduire, est-ce mentir ?


« Séduire » cumule deux sens distincts ; cette différence est visible au travers des deux adjectifs découlant de ce verbe. Quelqu'un ou quelque chose de séduisant, donc de plaisant, attire naturellement, passivement. En revanche, quelqu'un de séducteur, de charmeur, agit dans ce sens, dans lebut de plaire ; dans ce second cas seulement, se pose la question du mensonge puisque celui-ci est délibéré.
Mentir, c'est dire, ou faire penser, quelque chose que l'on sait faux avec l'intention de tromper, en supposant donc l'ignorance de la vérité de son interlocuteur.
Enfin, la séduction étant l'art de de se présenter de façon plaisante, il s'agit de valoriser ses qualités, physiques etmorales voire mentales.


Il existe des personnes qui vivent dans le mensonge. Nous n'avons pas à débattre sur ce sujet et nombreux sont déjà les contes, les fables et autres histoires à blâmer ce type de vie.
Dans tous les domaines et sur tous les plans, il est possible de mentir ; la séduction n'y échappe pas. Ainsi, certains individus se créent un physique, une personnalité afin deséduire, bien souvent dans un but précis.

Il existe encore d'autres formes de séduction visant, elles, une relation avec l'interlocuteur ou simplement être bien vu ou cacher ses différences et jouant de façon plus fine entre vrai et faux.

Puisque, pour séduire, il faut mettre en avant ses qualités, on dissimule ou minimise souvent ses défauts. Cela signifie que, veillant à respectercette dissimulation, l'on est pas spontané, ni naturel. En effet, le mensonge est un art. La dissimulation, quant à elle, joue sur un non-dit. Il ne s'agit pas réellement d'un mensonge puisque tout ce que l'on a dit était vrai, cependant, il est admissible de parler alors de semi-mensonge (nommé le mensonge par omission) car il s'agit bien souvent de faire croire quelque chose de faux plus qued'omettre simplement la vérité.

N'étant pas naturel, l'individu qui s’attelle à cette séduction n'est-il pas artificiel ? Être naturel, c'est se montrer tel que l'on est sans apporter aucune modification. Pour commencer, on ne peut pas être moralement naturel, du fait de la socialisation (éducation délibérée ou non) qui nous façonne continuellement. Le naturel physique, quand à lui, impliqued'être nu, démaquillé, décoiffé... comme après naissance, comme cela est inscrit dans nos gènes. Mais puisqu'il s'agit de gènes, cela provient des parents, et non pas directement de soi...
Être soi-même, c'est plutôt montrer sa personnalité à travers sa façon d'être et d'agir, son allure, son apparence (naturel avec des vêtements simples, vif avec beaucoup de couleurs ...). C'est semontrer en être socialisé mais, plus qu'influencé, choisissant au fil du temps comment présenter une apparence qui nous corresponde moralement. Après tout, nous subissons la socialisation, nous ne pouvons pas la nier, elle nous forge et, si elle nous empêche d'être naturels, elle nous permet d'être quelqu'un, d'être nous-même.

Ce « soi-même » qui ne dépend pas de nos gènes n'est pas pour autant unrôle lui-même choisi.

La socialisation nous apporte une personnalité qui diffère au cours de changements opérés durant notre vie, suite à des choix provenant de soi ou d'autres. On décide de nos actes, mais pas des qualités et défauts que nous avions pour agir (d'où le mérite). Et puisque nous ne choisissons pas les traits de caractère, être soi n'est pas une réflexion continue surson apparence, ses actes, ses mots … mais une suite d'actions spontanées jusqu'à un certain point. Il ne s'agit pas de regretter ses actes simplement parce qu'on ne maîtrise pas sa façon de vivre en communauté ; en effet, la pensée est bien aléatoire et absolument indomptable.

La vie en communauté, justement, entraîne l'idée de séduction : l'Homme est plongé tous les jours dans la communauté...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L’art de séduire, c’est l’art de mentir
  • Séduire
  • Gouverner est-ce mentir ?
  • L'art de seduire
  • Mentir ou ne pas mentir (ecrit d'invention 2nde)
  • Peut-on mentir ?
  • Est-il légitime de mentir ?
  • Devrait-t-on mentir?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !