Sémiotique du texte littéraire

892 mots 4 pages
L’approche sémiotique permet de rentrer dans les profondeurs abyssale du texte pour cette raison il lui faut un lecteur averti, un lecteur qui ne se contente pas de survoler son texte mais qui soit capable de saisir le sens et de le faire émergé les différentes significations aussi profondes et complexes soient-elle. En effet, il faut qu’on prenne conscience que toutes les interprétations ne sont pas possibles et que certaines peuvent entrer en contradiction avec le contenu même du texte car le texte est une multitude de signe. De ce fait, le sens n'est pas donné facilement, il se construit dans la relation entre le texte, le lecteur et l'expérience sociale et culturelle dans laquelle celui-ci s'inscrit. L'expérience de lecture engage tout lecteur à se donner une attente par rapport aux œuvres nouvelles qu'il aborde.

D’abord, parler du lecteur comme destinataire d'un texte implique une situation de communication entre lui et le destinateur ou l’auteur du texte en question. Cependant, il faut souligner que le texte littéraire est caractérisé par une communication retardée dans la mesure où il est produit pour être reçu à distance du moment et du lieu de sa composition. Cette communication ne peut donc avoir lieu que si un pacte s'établit entre le producteur et le (s) récepteur (s). Cette situation permet au texte de s'instituer et de se faire admettre par ses destinataires supposés. Le lecteur doit suivre les traces explicites pour enfin arriver à l’implicite, il ne faut surtout pas négliger ce qui est apparent, sous prétexte qu’il est mis en évidence car c’est a partir du patent qu’on arrive au latent et ainsi combler ce qu’on appelle vides sémantiques. En outre, les vides sémantiques occasionnés par les textes, se révèlent comme la source du polysémantisme propre à la littérature. L'œuvre reste ouverte à des interprétations polysémiques qui dépendent des finalisations du lecteur. Ainsi ces types de textes mettent en avant, dès leurs titres, un lecteur

en relation

  • Discours et texte
    1863 mots | 8 pages
  • methodologie analyse litteraire
    3960 mots | 16 pages
  • La théorie sémiotique littéraire de michael riffaterre
    4931 mots | 20 pages
  • Document
    770 mots | 4 pages
  • Grâce aux deux poèmes étudiés (le lac et l’isolement), dégager les principaux thèmes traités et définir la mélancolie de lamartine (registre, champs lexicaux, ponctuation, temps verbaux, figure de style).
    4310 mots | 18 pages
  • Semiotique de la culture
    5942 mots | 24 pages
  • Méthodologie-analyse-littéraire.
    65286 mots | 262 pages
  • Sémiologie
    1149 mots | 5 pages
  • sémiologie
    10971 mots | 44 pages
  • approches analyse litteraire
    60780 mots | 244 pages