Sémiotique

2196 mots 9 pages
Introduction : -Discipline bien paradoxale que la sémiotique : elle est partout.
Elle entend occuper un lieu ou viennent converger de nombreuses sciences : anthropologie, sociologie , psychologie sociale, psychologie de la perception et plus largement sciences cognitives, philosophie et spécialement épistémologie, linguistique, disciplines de la communication, De surcroit, elle prétend s’appliquer à des objets si différents que leur énumération ressemble vite à un inventaire à la Prévert ou à un collage surréaliste :arts de l’espace, symptomatologie, droit météorologie, mode, langue, que sais-je ?...A force de tout embrasser, elle ne peut sans doute que mal étreindre. La prétention de maitriser le détail de chacune des ces discipline, de chacun de ses objets :qui pourrait être à la fois psychologue et anthropologue, météorologue et spécialiste en imagerie médicale ?
Mais croire à cette prétention constituerait une méprise :
La sémiotique n’entend se énumérées. Son rôle est plus modeste(ou plus immodeste : comme on voudra) elle espère faire dialoguer toutes ces disciplines, constituer leur interface commune. Toutes, en effet, ont un trait en partage, un même postulat : la signification, l’anthropologue donne sens à des conduites et à des rites, comme l’usager du langage le fait avec des sons et le quidam avec les gestes de son voisin.

Définition : -La sémiotique est l'étude des signes verbaux ou non-verbaux; et de leur signification qui se distingue de la sémantique.
Elle a en commun d’opérer un double dépassement par rapport a la sémantique, au-delà du mot, au-delà de la proposition, au-delà de la phrase, elle envisage les phénomènes signifiants dans leur globalité discursive, mais surtout au-delà de la seule langue naturelle, elle considère la signification comme un objet propre, transversal aux différents langages qui lui donnent forme et en assure l’efficience.
La sémiotique étudie le processus de signification c'est-à-dire la

en relation

  • La sémiotique
    9747 mots | 39 pages
  • Semiotique
    1361 mots | 6 pages
  • Semiotique
    408 mots | 2 pages
  • Sémiotique
    3018 mots | 13 pages
  • La Sémiotique
    299 mots | 2 pages
  • Sémiotique
    5808 mots | 24 pages
  • Sémiotique
    877 mots | 4 pages
  • sémiotique
    10556 mots | 43 pages
  • Sémiotique
    1166 mots | 5 pages
  • Semiotique
    559 mots | 3 pages