Sénèque, de la brièveté de la vie

1322 mots 6 pages
Explication de texte
Sénèque, De la brièveté de la vie

Aujourd'hui, après avoir fait deux heures de queue à la poste pour recevoir mon recommandé, j'ai pris quatre heures de mon temps pour rédiger un devoir de philosophie afin de m'assurer un avenir de toute façon incertain, puis j'ai dû faire des courses pendant une heure en passant là encore une autre heure à faire la queue, enfin après une dernière heure passée sur la route, je suis arrivé chez moi épuisé et je me suis endormi.
Après avoir passé une journée entière à faire des choses que je n'avais pas envie de faire et qui au final ne m'avanceront à rien, peut-on vraiment dire que j'ai vécu cette journée ?
C'est le problème soulevé par Sénèque (4av.J-C-65ap.J-C) dans son texte De la brièveté de la vie, où, soulevant les notions de l'existence et du temps, nous pouvons nous poser la question suivante : La vie est-elle vraiment trop courte ? Ou bien est-ce nous qui la perdons en usant notre temps à des futilités ? Quel usage l’homme doit-il faire du temps pour mourir sereinement ?
En utilisant l'induction, Sénèque exprime sa thèse dans la dernière partie de son texte ''C'est en mortel que vous possédez tout. C'est en immortel que vous désirez tout.''
Il s'agit donc pour lui de montrer que les Hommes vivent et désirent comme si ils étaient immortels, alors qu'il pourrait en être autrement.
Il justifie sa thèse en partant donc de cas particuliers de la ligne 1 à 9 pour montrer que l'homme perd son temps, puis de la ligne 10 à 17 il pose des cas inverse en interrogeant sur ce qu'il reste d'important dans ce que nous avons fait. Il fait le bilan de ces deux parties dans la dernière partie du texte des lignes 18 à 23, où il exprime sa thèse en expliquant que c'est du fait que les hommes font des choses inutiles qu'ils pensent mourir trop jeune et qui les empêchent de se préoccuper des choses importantes qu'il exprime dans la seconde partie.

Il s'agit dans ce texte de faire prendre conscience à son

en relation

  • De la briéveté de la vie, sénèque
    2569 mots | 11 pages
  • Séneque de la brieveté de la vie
    1074 mots | 5 pages
  • La brièveté de la vie, sénèque
    1687 mots | 7 pages
  • Sénèque, de la brièveté de la vie
    852 mots | 4 pages
  • Seneque de la brièveté de la vie
    776 mots | 4 pages
  • Sénèque de la brièveté de la vie intro
    463 mots | 2 pages
  • Explication de texte sénèque - de la brièveté de la vie
    1567 mots | 7 pages
  • Sénèque, la brièveté de la vie, chapitre 1
    331 mots | 2 pages
  • Sénèque
    1429 mots | 6 pages
  • De la brièveté de la vie
    778 mots | 4 pages