Sénèque le bonheur

Pages: 2 (307 mots) Publié le: 2 avril 2011
Expliquer le texte suivant:

Si la vertu doit procurer le plaisir, ce n'est pas pour cela qu'on la recherche; car ce n'est pas lui qu'elle procure, maislui en plus, et ce n'est pas pour lui qu'elle s'efforce, mais son effort, quoique ayant un autre but, atteint aussi celui-là. Dans un champ labouré pour lamoisson, quelques fleurs naissent ça et là; ce n'est toutefois pas pour ces brins d'herbe, si agréables soient-ils à l'oeil, que l'on a pris tant de peine(autre était le but du semeur, ceci est venu en plus). De même le plaisir aussi n'est pas le prix de la vertu, sa raison d'être, mais son accesoire. Ce n'estpoint parce qu'il a des charmes qu'il est admis, mais s'il est admis, ses charmes s'ajoutent. Le souverain bien consiste dans le jugement même et dans latenue d'un esprit excellent qui, sa carrière remplie et ses limites assurées, a réalisé le bonheur parfait, sans rien désirer de plus. En effet, il n'y arien hors du tout, pas plus qu'au-delà de la limite. C'est donc une erreur que se demander la raison pour laquelle j'aspire à la vertu. Car c'est chercher lesupra-suprême. Tu veux savoir ce que je demande à la vertu? Quand je te dirai : "Le souverain bien est la rigidité d'une âme inébranlable, sa prévoyance, sonsublime, sa santé, son indépendance, son harmonie, sa beauté", exige-tu encore une grandeur plus haute à quoi rattacher tout cela? Pourquoi me prononces-tule nom de plaisir? C'est de l'homme que je cherche le bien, non du ventre, qui chez les bêtes et les brutes est plus élastique.

sénèque, Le bonheur
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • [Explication de texte] sénèque
  • Seneque
  • Seneque
  • Seneque
  • Qui est sénèque ?
  • Seneque
  • J seneque
  • Sénèque

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !