Séparation des pouvoirs et démocratie effective

2905 mots 12 pages
Séparation des pouvoirs et démocratie effective.. (Le principe moteur de régulation des constitutions modernes).

Les échos s’élèvent et les opinions des différentes composantes de la classe politique nationale divergent, par rapport au projet d’une révision globale et profonde de l’entité juridique suprême du pays, depuis la dernière modification constitutionnelle (mettant l’objet sur l’article 74 et l’ouverture des mandats présidentiels), approuvée par la grande majorité des deux chambres parlementaires en Novembre 2008. S’agitant de manière de plus en plus prépondérante, le tumulte entre le pouvoir et l’opposition est de plus en plus engagé depuis quelques semaines par rapport à l’apport d’une véritable révision constitutionnelle, prospectant le fond du document, à défaut d’ancrer une feuille constitutionnelle pérenne, répondant aux normes théoriques et manuelles de la pratique démocratique effective, tel qu’il est admis de nos jours dans les modèles politiques occidentaux, dont une grande partie ont atteints des phases avancés de maturité, de fixation et de consolidation pluraliste. Il est question aussi dans les débats et réflexions de l’actualité politique nationale de dissertation sur les mécanismes adéquats, débouchant sur une pratique démocratique d’essence, émancipée des modèles de façades empruntés sans tamisage de fond aux modèles politiques occidentaux. Autant dans ses débats, il est question de convenir à formuler une feuille constitutionnelle synthétisant les valeurs historiques et socio-culturelles de la société nationale Algérienne. Le consensus universel de la démocratie moderne accorde une importance immuable au principe de séparation, de spécialisation et d’équilibre entre les trois compartiments qui constituent l’entité du pouvoir politique: (Législatif, Exécutif, Juridique). Ce consensus puise sa conditionnalité dans des écrits majeurs de l’histoire de la pensée politique de l’ère rationaliste

en relation

  • La séparation des pouvoirs et la démocratie
    2258 mots | 10 pages
  • Séparation des pouvoirs et classification des régimes et systèmes politiques
    1779 mots | 8 pages
  • Séparation des pouvoirs et contrôle de constitutionnalité
    1192 mots | 5 pages
  • Séparation des pouvoirs mythe ou réalité?
    769 mots | 4 pages
  • Démocratie à adopter dansles pays en voie de développement
    3363 mots | 14 pages
  • Commentaire article 16 consitution
    2316 mots | 10 pages
  • Les classifications en droit constitutionnel
    1159 mots | 5 pages
  • Séparation des pouvoirs et démocrate
    2254 mots | 10 pages
  • Droit
    580 mots | 3 pages
  • Commentaire michel troper
    3470 mots | 14 pages