Salah

Pages: 5 (1059 mots) Publié le: 4 janvier 2015
1. Ce pendant la bataille est merveilleuse et pesante. Olivier et Roland frappent vaillamment. L’archevêque rend plus de mille coups, les douze pairs ne se mettent pas en restes, et les Français frappent tous ensemble. Les païens meurent par centaines et par milliers : qui ne s’enfuit n’a aucun secours contre la mort ; bon gré, mal gré il y laisse la vie. Les Français y perdent leursmeilleurs défenseurs, qui ne reverront point leurs pères, ni leurs parents, ni Charlemagne, qui les attend aux défilés.1. Ce pendant la bataille est merveilleuse et pesante. Olivier et Roland frappent vaillamment. L’archevêque rend plus de mille coups, les douze pairs ne se mettent pas en restes, et les Français frappent tous ensemble. Les païens meurent par centaines et par milliers : qui nes’enfuit n’a aucun secours contre la mort ; bon gré, mal gré il y laisse la vie. Les Français y perdent leurs meilleurs défenseurs, qui ne reverront point leurs pères, ni leurs parents, ni Charlemagne, qui les attend aux défilés.
Mais en France, il y a une merveilleuse tourmente, tempête de tonnerre et de vent, pluie et grêle démesurément, la foudre tombe à coups serrés et répétés et , en vérité,la terre tremble, de saint Michel du péril jusqu’aux aux Saints, de Besançon jusqu’au port de Wissant.
Extrait de la Chanson de Roland.

Le registre dominant dans l’extrait de la Chanson de Roland est le registre épique comme nous le constatons d’abord par le thème traité, un combat qui oppose les preux de Charlemagne à l’armée païenne. Le récit fait l’éloge de la vaillance d’Olivier et deRoland, les deux héros de l’épopée, à travers des termes qui caractérisent leur comportement pendant la bataille, elle-même qualifiée de « merveilleuse » c’est-à-dire quasi surnaturelle : ils « frappent vaillamment » et tous les imitent : « l’archevêque rend mille coups », « les douze pairs ne se mettent pas en restes ». Les Français qui frappent « tous ensemble » sont avec leurs champions .Lenombre d’hyperboles présent dans l’extrait confirme sa tonalité épique : l’abondance des pluriel, les chiffres importants -« plus de mille coups », « les païens qui meurent » par centaines et par milliers »-exaltent l’ardeur au combat des Francs qui s’acharnent sur les Maures obligés de fuir et dont pas un seul ne réchappe : « qui ne s’enfuit n’a aucun secours contre la mort . » A cela s’ajoute ladimension fantastique de la bataille, caractéristique typique de l’épopée, puisque l’univers entier en est bouleversé, le cosmos l’accompagne d’une « merveilleuse tourmente » produisant « tempête de tonnerre et de vent, pluie et grêle démesurément ». Du coup le grandissement épique est particulièrement sensible dans cet extrait et ce d’autant plus qu’il est renforcé par un passage de registrepathétique qui rend encore plus émouvante l’action des héros, leur bravoure n’empêchant pas la perte « des meilleurs défenseurs qui ne reverront point leurs pères, ni leurs parents ». L’auteur anonyme cherche l’attendrissement des lecteurs qui ne peuvent qu’admirer davantage ceux qui souffrent pour sauver l’ honneur de l’ensemble de leur camp dans ce combat contre les Sarrasins.


2. On vitalors un objet digne d’une éternelle pitié : une jeune demoiselle parut dans la galerie de la poupe du Saint Géran, tendant les bras vers celui qui faisait tant d’efforts pour la rejoindre. C’était Virginie. Elle avait reconnu son amant à son intrépidité. La vue de cette aimable personne, exposée à un si terrible danger, nous remplit de douleur et de désespoir. Pour virginie, d’un port noble etassuré, elle nous faisait signe de la main, comme nous disant un éternel adieu. Tous les matelots s’étaient jetés à la mer. Il n’en restait plus qu’un sur le pont, qui était tout nu et nerveux comme Hercule. Il s’approcha de Virginie avec respect : nous le vîmes se jeter à ses genoux, et s’efforcer même de lui ôter ses habits ; mais elle, le repoussant avec dignité, détourna de lui sa vue. On...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Salah
  • salah
  • salah
  • Haroud Salah
  • Salah Supri E
  • La Voix Du Silence Salah Med
  • salah ergo rapport

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !