Salaire et chômage

Pages: 6 (1489 mots) Publié le: 23 décembre 2010
Sujet : Dans quelle mesure la hausse des salaires peut-elle contribuer à la lutte contre le chômage ?

Document 1
Taux de croissance en volume de la consommation finale et de l’investissement en France (en %)

Document 2
Evolution de l’emploi et du salaire réel en France, indice base 100 en 1987.

Document 3

Les salaires sont un coût pour chaque entreprise, au niveaumacroéconomique, mais ils sont aussi une des composantes essentielles de la demande, au niveau macroéconomique. Leur évolution est donc un des déterminants du niveau d'activité et d'emploi [...]. La France a vaincu l'inflation, rétabli ses comptes extérieurs et défendu ses parts de marché à l'exportation, mais elle n’a pas pour autant vaincu le chômage, car la désinflation s'est accompagnée, sauf à la fin desannées 80, d'une faible croissance de l'activité.
Une croissance plus dynamique pourrait aujourd'hui être obtenue en jouant sur une augmentation globale de la masse salariale distribuée, qui relancerait la consommation et l'investissement. Cette politique est à la fois souhaitable et possible compte tenu de l'excédent des échanges commerciaux, au niveau historiquement bas de l'inflation et destaux d'autofinancement record des entreprises.
Alternatives économiques, hors-série n° 32, 2ième trimestre 1997
Document 4

Document 5



Document 6
Les variations de la demande exercent un effet amplificateur sur celles de l'investissement. Autre déterminant de l'investissement : le niveau des profits escomptés. La quasi-totalité des industriels décide d'investir en fonction du rendementqu'ils attendent de leur nouvel équipement. Au niveau macroéconomique, on observe une corrélation nette entre le taux de marge (rapport de l'excédent brut d'exploitation à la valeur ajoutée) et le taux d'investissement.
Lorsque le partage de la valeur ajoutée entre salaire et profit se fait en faveur des entreprises, elles accroissent leurs dépenses d'investissement. Mais la question desdébouchés risque de se poser. Une diminution de la part des salaires peut provoquer des tensions sur la demande. C'est là une des contradictions de l'investissement. Ses deux principaux déterminants peuvent alors s'opposer.

P-A. Corpron, « L’investissement », Cahiers français, n° 279, janvier - février 1997.

Corrigé
Pertinence du sujet
Les politiques d’austérité salariale mises en œuvredepuis 20 ans, aussi justifiables qu’elles soient, n’ont pas empêché la montée du chômage. Celui-ci répond pour partie aux caractéristiques du chômage keynésien sur les années 1990. Cela concerne l’ensemble des pays de la communauté européenne.

Problématisation
-En quoi consiste le salaire ?
-distinction entre un salaire direct et un salaire indirect (conso collectives = prestations sociales)-distinction entre le salaire réel et le salaire nominal, entre le salaire et le coût du travail
-en quoi peut-on dire qu’il y a du chômage keynésien durant les années 1990 ?
-les profits réalisés ne sont pas une justification suffisante à l’investissement
-partage de la VA largement favorable au taux de marge.
-l’ austérité salariale a entraîné une baisse du pouvoir d’achat dessalaires  frein à l’évolution de la consommation  effet accélérateur négatif
-les stratégies de développement (rationalisation, fusion..) des entreprises sont pas orientées vers le développement de la capacité de production
-en quoi la hausse des salaires permettrait-elle de réduire le chômage ?
-la hausse des salaires (réel ou nominal) permet une augmentation du revenu des ménages etdonc de leur dépense  effet accélérateur positif
-retour de la confiance chez les salariés  moindre tentation à la constitution d’une épargne de précaution  hausse de la dépense  hausse de emc  investissement
-vérification statistique de l’importance de l’évolution de la consommation dans la croissance du PIB (en France ou aux USA).

-est-ce que la hausse des salaires ne peut pas...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La réduction du chômage exige t-elle une diminution des salaires ?
  • La baisse des salaires est-elle une réponse au chômage ? plan détaillé
  • Dans quelle mesure la diminution des charges sociales sur les bas salaires permet-elle de diminuer le chômage ?
  • Dans quelle mesure la lutte contre le chomage passe-t-elle par la flexibilité de l'emploi et des salaires
  • Les salaires
  • Votre salaire
  • Salaire
  • Salaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !