Salut

2161 mots 9 pages
De Stéphane Mallarmé. SALUT

1) un poème de circonstance : l’auteur a 51 ans et préside, à deux reprises, un des banquets de La Plume où une centaine de gens de Lettres se réunit périodiquement. Ce sonnet (cf. fiche !) paraît le 15 février 1893 et est prononcé en manière de toast (d’ailleurs son premier titre !) à un de ces banquets. Mallarmé le place au seuil de son recueil intitulé Poésies.
2) En même temps ce poème est conforme à la théorie poétique de Mallarmé ; c’est un poème symbolique, comme l’a défini Moréas, dans le Figaro littéraire du 18 septembre 1886. D’après Mallarmé,
- il y a deux langages : à côté d’un langage courant, «d’universel reportage», le poète crée un langage propre par lequel il s’agit de suggérer, au-delà de la réalité particulière de chaque mot qu’il nie, l’idée musicale et suave, la notion pure et ce, par la vertu du vers «qui, de plusieurs vocables, refait un mot total, neuf, étranger à la langue et comme incantatoire, un mot parfait, vaste, natif».
- Il faut retrouver en fait les vertus de la langue primordiale (où le signifiant aurait correspondu au signifié, en stricte terminologie saussurienne, cf. allitération et harmonie imitative) par une sorte d’alchimie où, grâce au jeu de l’analogie et de la métaphore, les mots peuvent reprendre l’initiative et suggérer vraiment une réalité nouvelle, cf. en 1866 à Coppée : «dans le poème, les mots se reflètent les uns les autres» ; de même dans crise de vers (1892) : Ils s’allument de reflets réciproques comme une virtuelle traînée de feu sur des pierreries». Donc il y aurait un signifiant et plusieurs signifiés, voire la signification réside dans le signifiant lui-même, la matière musicale (n’est-ce pas la raison pour laquelle Mallarmé a mérité le surnom d’hermétique, sachant aussi qu’Hermès est le messager des Dieux ?)
- Le vers n’est qu’un élément d’une unité suprême qui est : «Le livre» (cf. La Bible

en relation

  • Salut salut
    623 mots | 3 pages
  • salut salut
    2751 mots | 12 pages
  • Salut salut
    432 mots | 2 pages
  • Salut salut
    7061 mots | 29 pages
  • Salut salut
    295 mots | 2 pages
  • Salut
    1707 mots | 7 pages
  • Salut
    318 mots | 2 pages
  • Salut
    505 mots | 3 pages
  • Le salut
    683 mots | 3 pages
  • Salut
    438 mots | 2 pages