Sanofi

6966 mots 28 pages
SOMMAIRE

Introduction…………………………………………………………………………………..2

Partie 1 : La place de Sanofi-Synthélabo dans un secteur pharmaceutique peu concentré……………………………………………………………………………………...3 1. Présentation des différents groupes stratégiques du secteur pharmaceutique 3 2. Les Facteurs Clés de Succès du secteur 6 3. Le secteur pharmaceutique : un environnement propice à des rapprochements 8 4. Diagnostic interne de Sanofi-Synthélabo 9

Partie 2 : Analyse du rapprochement Sanofi Aventis…………………………………….12 1. Caractéristiques de l’opération 12 2. Les motivations de Sanofi-Synthélabo et les réactions d’Aventis 14 2.1 Les motivations de Sanofi-Synthélabo 14 2.2 Réactions d’Aventis 17 3. Les risques encourus au moment de la fusion 17 3.1 Une acquisition trop coûteuse ? 18 3.2 Les risques liés aux conséquences structurelles de la fusion 19 3.3 La réaction des concurrents et des actionnaires 19 4. Le bilan de la fusion 20 4.1 En terme de classement mondial 20 4.2 Jean-François Dehecq, principal artisan de la fusion 21 4.3 Le soutien du marché 22 5. L’avenir en question 24 5.1 Comment contrer la menace récurrente des génériques ? 24 5.2 Vers un nouveau modèle économique 25

Conclusion:un succès incontestable mais des perspectives toujours aussi incertaines…26

Bibliographie………………………………………………………………………………...27

INTRODUCTION

Le marché de l’industrie pharmaceutique s’est profondément développé en vue de répondre aux exigences des différentes populations mondiales.
Pour faire face à ces exigences, les différents groupes pharmaceutiques doivent être constamment à la pointe du progrès en matière de Recherche&Développement. Les dépenses liées à ce

en relation

  • Sanofi
    3715 mots | 15 pages
  • Sanofi
    1836 mots | 8 pages
  • SANOFI
    2544 mots | 11 pages
  • Sanofi
    251 mots | 2 pages
  • Sanofi
    336 mots | 2 pages
  • Sanofi-aventis
    6120 mots | 25 pages
  • Sanofi chimie
    280 mots | 2 pages
  • SANOFI
    360 mots | 2 pages
  • Sanofi aventis
    254 mots | 2 pages
  • Partenariat sanofi
    1124 mots | 5 pages