Sans titre

327 mots 2 pages
Les termes du sujet : on précisera l'opposition entre "vertueux" (le héros qui incarne les forces du Bien) et "odieux" (celui que l'on hait pour son indignité morale, "le méchant"). La position de la problématique : « On ne fait pas de bonne littérature avec de bons sentiments », disait André Gide. Le fait est qu'une œuvre tire souvent sa saveur d'une exploration du Mal, à côté de laquelle la vertu paraît parfois fade et convenue. A quoi attribuer cette fascination du lecteur et du spectateur pour les personnages auxquels leur enracinement dans le Mal donne une couleur particulière ? Les domaines d'application : les fictions romanesques, théâtrales, cinématographiques. La recherche du plan : le libellé invite ici à une sorte de catalogue des raisons qui peuvent faire préférer ce personnage, ce qui est caractéristique du plan thématique.

I - LE PERSONNAGE ODIEUX EST SOUVENT LE MOTEUR DE L'HISTOIRE :

* C'est contre lui que nous combattons aux côtés du héros, et à ce combat se mêle une secrète fascination (Tartuffe, personnage éponyme de la pièce de Molière). * Le personnage odieux incarne les forces brutales de l'existence et rend l'œuvre plus humaine et authentique (Vautrin dans Le Père Goriot de Balzac).

II - LE PERSONNAGE ODIEUX EST SOUVENT PLUS ORIGINAL ET ÉLABORÉ :

* Il est moins monolithique que le héros vertueux; son cynisme cache souvent une vraie tendresse (Valmont dans Les Liaisons dangereuses de Laclos). * Le personnage odieux peut révéler les faiblesses de ceux qui se contentent de suivre les chemins tout tracés : haut en couleurs ou pittoresque, il traîne après lui le charme sulfureux de la révolte (Mme de Merteuil dans Les Liaisons dangereuses, Don Juan dans la pièce de Molière).

III - LE PERSONNAGE ODIEUX EST SOUVENT RÉGÉNÉRÉ PAR SON CHÂTIMENT :

* On peut tout à coup découvrir en lui une victime et éprouver de la pitié à son égard (Javert dans Les Misérables). * Son itinéraire devient exemplaire et

en relation

  • Ce titre est un titre
    286 mots | 2 pages
  • Titre
    810 mots | 4 pages
  • Titre
    9601 mots | 39 pages
  • titre
    2856 mots | 12 pages
  • Titre
    1444 mots | 6 pages
  • Sans titre
    1627 mots | 7 pages
  • Titre
    11170 mots | 45 pages
  • Le titre
    2564 mots | 11 pages
  • titre
    601 mots | 3 pages
  • Titre
    976 mots | 4 pages