sans

Pages: 3 (728 mots) Publié le: 24 juin 2014
La lutte contre le SIDA au Bénin -- Une expérience exceptionnelle dans un couvent vaudou




Le 30 Novembre 2006 --  Le Bénin est l’un des rares pays en Afrique de l’Ouest où l’infection du VIHau sein de la population est encore assez faible (2,1% en 2005). Malgré ce faible taux au niveau national, certaines régions du pays enregistrent une prévalence au-dessus de 6%. Les tendances sontégalement alarmantes au sein de certains groupes vulnérables, tels que les travailleurs du sexe (44,7%) et les transporteurs. D’autres groupes pratiquent des rituels traditionnels qui les exposent à degrands risques d’infection du VIH.
 
En effet, certains rituels du culte vaudou en Afrique comportent des pratiques qui rendent les adeptes vulnérables à des infections. Il s’agit plusprincipalement de scarifications et autres pratiques qui impliquent le plus souvent l’utilisation des mêmes instruments tranchants (lames, couteaux, etc..) sur plusieurs personnes.
 
L’expérience se dérouledans un couvent vaudou dans le petit village de Hèvié, situé à environ 35 km de Cotonou, où des adeptes du culte vaudou ont bénéficié du financement du Projet plurisectoriel de lutte contre leSIDA (PPLS). En vue de limiter les risques auxquels s‘exposent ces adeptes, le PPLS (financé par la Banque mondiale) a réussi à susciter des activités de prévention dans le couvent de Hèvié.
 
« Le projetMAP nous fait beaucoup de bien ; il nous aide à mieux organiser nos vies », déclare un guérisseur traditionnel et prêtre vaudou qui, avec ses camarades, a réussi à sensibiliser plusieurs adeptes surles conséquences des scarifications multiples avec une seule lame.
 
Ces adeptes sont également sensibilisés sur l’adoption d’un comportement sexuel responsable : « Notre principal cible, c’est lesjeunes hommes et femmes de 20 à 25 ans ; nous les sensibilisons à l’utilisation des préservatifs, et à la fidélité  », ajoute le prêtre.
 
Pour les campagnes de sensibilisation, plus de 300...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !