Sartre

Pages: 2 (269 mots) Publié le: 21 mars 2010
Sartre , l’imaginaire

1er extrait : Sartre décrit l’acte d’imagination comme un acte magique. C’est une « incantation destinée à faire apparaîtrel’objet auquel on pense, la chose qu’on désire, de façon qu’on puisse en prendre possession ». On vaut que les objets apparaissent tout de suite en y pensant=caractère enfantin, refus de tenir compte de la distance ou des difficultés.
En quoi consiste cette incantation ? C’est obtenir les objets tout entiers.Ces objets n’apparaissent pas comme on les perçoit dans le réel, sous un angle particulier ou un point de vue : on cherche à reproduire leur existenceintégrale, comment ils sont en soi.
Ex : on se moque de Pierre vu à 7h de profil vendredi dernier, ni Pierre apparu hier a la fenêtre
Mais on veut Pierretout court.

2e extrait : lien entre liberté et imagination

Imaginer=rendre présent un objet qui n’est pas là. Imaginer représente un mouvement detranscendance vers un objet absent ou inexistant.
Pour qu’une conscience imagine, il faut qu’elle soit libre, c-à-d qu’il faut qu’elle « échappe au monde parsa nature même » : une position de recul par rapport au monde.
L’imagination n’est pas un pouvoir empirique ou ajouté à la conscience : c’est laconscience même qui réalise sa liberté. Dans une situation concrète et réelle de la conscience dans le monde, il y a tjrs capacité de dépassement du réel ; eneffet comme la conscience est toujours libre, « il y a toujours et à chaque instant pour elle une possibilité concrète de produire de l’irréel ».
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sartre
  • Sartre
  • Sartre
  • Sartre
  • Sartre
  • Sartre
  • Sartre
  • Sartre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !